Analyser la géométrie du blank d'une canne à pêche

© Thierry Cendrier

Section de butt et de tip, poids : voici des informations dont vous disposez sur un blank en consultant un catalogue. Ces trois données permettent de supposer les caractéristiques mécaniques de votre outil et ainsi vous guider dans votre choix.

Il existe des blanks qui permettent de lancer 60 g et de pêcher le bar, mais aussi des blanks qui possèdent la même plage de puissance, mais qui peuvent brider un thon… Quiconque sait faire la différence entre ces deux poissons comprend que ces deux blanks doivent être intrinsèquement très différents !

Différentes données du constructeur

Donc longueur, action, puissance (de lancer !), mais pas que… Une petite explication technique est nécessaire pour comprendre ce qui va suivre !

Sur une fiche produit vous trouverez trois mesures essentielles :

  • la section du butt, c’est-à-dire la partie la plus large, correspondant au talon de la canne
  • la section de tip qui correspond au diamètre du scion
  • le poids du blank qui vous permet de déterminer la quantité de matière donc l’épaisseur du blank.

Géométrie d'un blank de canne à pêche

En utilisant un comparateur de blank, mais aussi en comparant ces données à celles d’autres blanks très connus, vous pouvez supposer les caractéristiques de l’outil que vous convoitez.

Le tip

Pour faire court, la section de tip détermine la plage de lancer du blank et sa capacité à animer différents leurres. Elle est indiquée en mm ou en… 64ème d’inch (ou pouce en français) ! Je vous laisse faire les calculs, sachant que 1 inch= 2,54 cm.

Géométrie d'un blank de canne à pêche

Le Butt et le poids

La section de butt (annoncé en inch), quant à elle détermine la réserve de puissance du blank. Cependant cette dernière doit être mise en rapport avec la quantité de matière du blank donc l’épaisseur (et donc le poids). Plus il y a de matière plus la réserve de puissance sera importante.

… Et  la géométrie

Ainsi si l’on met en rapport le diamètre du butt et du tip, on peut déterminer la conicité du blank (sa forme générale) et en supposer les caractéristiques principales.

Par exemple, plus un blank est conique (donc avec un gros butt et un tout petit tip), plus il est probable que son action soit fast, qu’il puisse lancer des petits leurres et qu’il possède une grosse réserve de puissance. C’est ainsi, qu’avec une grosse conicité et une épaisseur de carbone importante on obtient des blanks permettant de pêcher des thons de 150 kg voir plus et pourtant capable de lancer des leurres de 60 grammes !

Géométrie d'un blank de canne à pêche

Longueur, puissance, action, géométrie, qualité des matériaux utilisés, vous maîtrisez désormais toutes les données pour comprendre la mécanique d’un blank et ainsi faire votre choix. Dans l’absolu les 3 premières sont bien suffisantes, car les matériaux et la géométrie sont traduits sous d’autres termes dans vos recherches et représentations: celles de résonance, de solidité, d’action, de réserve de puissance... Qualités que vous pouvez retrouver sur les fiches produits, mais aussi sur le forum Rodhouse. En effet, de très nombreuses références sont testées et éprouvées et il n’existe aucun doute sur l’utilisation à laquelle sont voués ces blanks.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Rodbuilding

Anatomie du blank : comprendre sa structure et sa fabrication

Porte-moulinet et grips, comment les choisir et les installer pour son rodbuilding ?