Anatomie du blank : comprendre sa structure et sa fabrication

© Thierry Cendrier

Le blank constitue l’élément principal de votre canne à pêche. Pour assembler une canne répondant parfaitement à vos besoins, vos exigences et vos contraintes techniques, il est nécessaire de comprendre de quelle manière les caractéristiques structurelles et mécaniques de cet outil sont intimement liées.

Dans un précédent article, nous avions évoqué les trois caractéristiques principales qui déterminaient le choix de votre blank :

  • la longueur
  • la puissance
  • l’action

Le meilleur blank est celui qui correspond à vos besoins

Rappelons à ce sujet, qu’il est prépondérant de définir avec exactitude un cahier des charges précis pour faire le bon choix de blank et de ne pas hésiter à faire des recherches ou poser des questions sur le forum Rodhouse (http://www.rodhouse.fr/forum/). Le meilleur de tous les blanks n’est pas une référence précise, mais est celui qui correspond parfaitement à VOS besoins tout simplement !

Structure d'un blank de canne à pêche

Une nappe de carbone

Un blank c’est, si l’on schématise, une feuille de carbone imprégnée d’une résine et enroulée autour d’un mandrin pour obtenir un tube conique. Aujourd’hui la grande majorité des blanks sont fabriqués en carbone, mais il réside encore des modèles en fibres de verre, qui sont voués à des utilisations spécifiques.

Au départ de la conception lorsque le carbone sort d’une usine de fabrication, il se présente sous forme de faisceaux de fil qui sont tressés pour obtenir une nappe. Laquelle est ensuite imprégnée d’une résine thermodurcissable pour lier l’ensemble.

À partir de cet instant, la nappe de carbone est découpée puis enroulée à l’aide d’une presse autour d’un mandrin et enfin cuite, afin d’obtenir le cylindre conique souhaité

Structure d'un blank de canne à pêche

Le Scrim

Enfin à l’aide d’une résine ce cylindre de carbone est lié à un "scrim" (qui signifie littéralement "canevas" en anglais) qui a pour fonction de permettre au blank de retrouver sa forme ronde après avoir été mis en compression. En effet, lorsque votre blank est mis sous tension il n’est plus rond mais devient ovale, c’est là que le scrim intervient.

En fonction de la qualité des blanks, le scrim est en fibres de verre ou en carbone pour le haut de gamme. Il existe même sur le marché une référence de blanks, les Xray de chez North Fork Composite qui sont dit "Scrimless", donc qui ne possèdent pas de scrim.

Structure d'un blank de canne à pêche

La qualité du matériau

Les fibres de carbone sont classées selon la qualité de leur module. Elle s'exprime en Million de PSI. On obtient donc des blanks HM (haut module) dont la valeur s’élève à plus de 50 millions de PSI, des blanks IM (module intermédiaire) pour des valeurs autour de 35 millions de PSI et en dessous de ses valeurs des blanks SM (module standard).

La qualité du matériau utilisé conditionne la tolérance à la flexion, la résonance, la légèreté, la solidité… du blank. On choisit cette qualité en fonction de ces besoins. Lorsqu’on pêche dans un milieu très encombré et que l’on n'a pas besoin d’une très forte résonance, un  blank SM, par ses qualités de robustesse,  est bien mieux adapté qu’un HM par exemple.

Et la qualité de la résine

Par ailleurs, la qualité du blank dépend aussi de la résine utilisée pour le collage de la feuille de carbone et de la composition du scrim qui eux aussi auront une influence sur les vertus intrinsèques de l’outil produit. Les recherches des fabricants de blanks se portent fortement sur ces deux composants aujourd’hui.

Vous savez désormais comment est fabriquée l’âme de votre canne et dans quelles mesures les caractéristiques des matériaux utilisés peuvent influencer votre choix en fonction de vos besoins (Nécessité de résonance, solidité, légèreté…), nous allons voir dans une seconde partie en quoi la géométrie du blank vous permet de déterminer son action, sa puissance de lancer et sa réserve de puissance.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Rodbuilding

Une canne à pêche : c’est quoi exactement ?

Analyser la géométrie du blank d'une canne à pêche