Trouver des spots de pêche au bar en s'aidant de la cartographie Navionics

Pour réussir ses sorties de pêche en mer, il faut les préparer en amont et éviter de partir à l'aventure. S'il est toujours possible de tomber sur une pépite, une petit préparation au chaud, bien installé dans le canapé est toujours préférable. Pour réaliser cela, plusieurs outils s'offrent à vous. L'utilisation des cartes marines est le premier à exploiter.

Que vous pêchiez du bord ou en bateau, il est tout fait possible de repérer des zones propices sur les cartes marines. Encore faut il savoir ce que l'on cherche…Pour réaliser cette opération, j'utilise le site le site de cartographie en ligne Navionics, dont la version gratuite est déjà bien suffisante.

Lire la carte

Tout d'abord, pour pouvoir lire la carte correctement il est important de comprendre que la profondeur indiquée correspond à la profondeur à marée basse lors d'un coefficient maximal, donc de 120. Vous ne pourrez donc retrouver cette profondeur que lors des très grandes marées.

De même, les zones vertes correspondent à l'estran, donc ce qui est découvert lors de la marée basse et recouvert d'eau le reste du temps et les astérisques noires signalent des roches affleurantes.

Enfin les profondeurs sont en bleu. Du plus profond (le plus clair) au moins profond (le plus foncé) ; Cela permet de se faire une idée générale du relief et de la profondeur de la zone visée.

Du bord, les structures artificielles

Après avoir zoomé sur votre coin de pêche, nous allons essayer de repérer des zones de pêches accessibles du bord pouvant retenir des bars (en fonction des marées). Je vous invite à relire le sujet sur la marée pour déterminer ce qu'il est important de chercher.

Toutefois, s'il y a bien une structure qui retient de façon assez naturelle et régulière les bars, ce sont les parcs à huîtres. Vous les retrouverez facilement sur la carte sous ce nom ou celui de « culture marine ». Si (comme c'est le cas sur la deuxième photo) il est proche d'un tombant repérable par des lignes de fond très resserrées, il est encore plus susceptible de retenir des poissons, notamment le long de ce tombant en fin de marée descendante. D'autant plus sur ce spot, qu'il demeure un couloir d'eau créant un courant secondaire intéressant.

Mais aussi les avancées rocheuses

Du bord je vais aussi rechercher les pointes rocheuses découvrant à marée basse pour plusieurs raisons :

  • Elles vont me permettre de prospecter beaucoup de terrain
  • Elles vont créer des déviations de courant intéressantes pour le bar
  • Généralement parsemées ou recouvertes d'algues elles vont retenir de la nourriture (crabes, crevettes, poissons de roche)
  • Elles offrent généralement crevasses ou couloirs permettant aux bars de trouver un bon spot d'affût.

Ces zones seront particulièrement bonnes si elles sont proches d'une zone profonde permettant un espace de fuite et de sécurité pour les prédateurs et si elles sont parsemées de roches émergentes ou affleurantes comme c'est le cas sur la copie d'écran suivante.

En bateau, du relief marqué au large

En bateau je vais orienter ma recherche sur des zones de changements de relief assez marqués ou des couloirs entre des roches. En effet, ces configurations provoquent des accélérations de courant et proposent des postes d'affût intéressants pour tous les prédateurs.

Mais aussi sur les bordures

Pêcher en bateau ne veut pas nécessairement dire que l'on pêche loin de la côte. Ainsi notamment avec des coefficients importants et un vent de mer provoquant une petite houle, je vais chercher des plateaux peu profonds avec des roches émergentes ou des plateaux en bordures avec un tombant.Ce changement de relief soudain provoquera une houle plus importante et donc oxygénation et brassage de la nourriture. Il y a fort à parier que les bars ne soient pas loin…

Le sonarchart

Pour affiner vos recherches et avoir plus d'informations sur le relief exact de votre zone, vous pouvez activer,en bas à gauche de l'écran, la fonction « sonarchart ». Vous aurez alors toutes les lignes de sonde qui vont apparaître et vous aurez une vue plus précise de la zone convoitée. Les couloirs entre les roches, les tombants abrupts, des têtes de roches qui ne sont pas forcément évidentes sur la carte marine simple.

Je l'utilise quand je veux analyser une zone précise, car sur une vue d'ensemble, l'intégralité des lignes de sonde sature la carte et ne facilite pas une lecture rapide de la zone.

Calculer la distance

Sur le site, vous pouvez à l'aide de l'icône « compas », en bas à droite, calculer la distance entre vos spots pour prévoir le temps de déplacement, mais aussi pour vérifier que vous restez bien dans la zone des 6 miles pour ceux qui possèdent uniquement le permis côtier.

Les unités

Enfin en cliquant sur l'icône « menu » vous pouvez accéder aux réglages de la cartographie et modifier les unités de mesure en fonction de vos préférences.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche du bar

Pêche du bar : comment se concentrer sur les plus gros spécimens ?

Google Earth : le site indispensable pour les pêcheurs du bord