Décryptage d'un sondeur, gros thons rouges vus sur un Humminbird Solix 10

Des thons rouges très actifs. © Sylvain Garcia

Il est maintenant fréquent de trouver des thons rouges aussi bien en Atlantique qu’en Méditerranée, mais aussi dans la Manche. Les spécimens de plus de 100 kilos ne sont pas rares à quelques miles de nos côtes.


Sur la zone à environ 24 mètres, on distingue les petits poissons fourrages.

Alors que le thon rouge a été victime de la surpêche durant des décennies, ce magnifique poisson est de retour le long des côtes françaises. Il a fallut des mesures drastiques pour tenter de sauver cette espèce qui était fortement menacée de disparition il y a encore quelques années. Les scientifiques ne sont actuellement pas unanimes sur le fait que cette ressource soit revenue à son niveau d’origine, mais pourtant, les quotas de pêche pour les thons rouges par les professionnels augmentent d’années en années. Le quota annuel alloué à la pêche de plaisance est de seulement 1% de cette ressource.


Voici ce qui suit normalement quand on a de telles images sur le sondeur

Des énormes gloutons

La capture d’écran réalisée par le guide de pêche morbihannais Sylvain Garcia indique très bien la présence de thons rouges très actifs qui se dirigent vers un petit banc de poissons fourrages (à droite sur l’image). Cette image à été réalisée sur un combiné Solix 10 MSI Humminbird muni d’une sonde Airmar M285HY. Il faut savoir que ces thons sont des énormes gloutons qui ne cessent de manger. Cherchez leurs proies et vous trouverez les thons. Sur une zone vide de toute nourriture, il est peu probable de les voir passer.


Les thons pêchés en no-kill doivent rester dans l'eau.

Une pêche très règlementée

Outre le matériel nécessaire pour ce type de pêche en mer et les capacités physiques pour combattre ces monstres, il faut avoir une autorisation de l’administration maritime pour pêcher des thons rouges en no-kill et dans ce cas, le poisson ne doit pas être monté à bord. Si vous souhaitez prélever l’un de ces gros poissons, vous aurez besoin d’une bague à mettre au niveau de la nageoire caudale dès que le poisson est à bord. Pour obtenir une bague, il faut vous mettre en relation avec votre fédération de pêche comme la F.N.P.P. Il vous faudra également faire l’acquisition du matériel adapté et très robuste ainsi que faire un peu de musculation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Comment lire un sondeur ?

Décryptage d'un sondeur, des lieus jaunes repéré par un Lowrance

Décryptage d'un sondeur, pagres et dentis sur l’écran du sondeur Furuno