La pêche à la volée : une technique redoutable sur les bars actifs

Le bar est un poisson qui se pêche à toutes les hauteurs d’eau. En surface pour le plaisir des attaques, à gratter ou en traction lorsqu'il est collé au substrat ou a proximité de celui-ci, dans des zones de forts courants, mais aussi entre deux eaux… A ce petit jeu, la pêche à la volée est très efficace !

Dans quelles conditions ?

La pêche à la volée est une technique qui permet de prendre, même d’enchaîner, un grand nombre de poissons quand ces derniers chassent en matte (ou non) entre deux eaux. Il s’agit d’une pêche active et rapide dont le but est de solliciter des poissons en pleine activité… On devra principalement imiter une proie rapide, stressée et qui cherche à fuir, d’où une technique d’animation et de présentation de son leurre souple très particulière.

Ainsi lorsque les poissons ne percent pas la surface pour se saisir de votre stickbait ou que les attaques ressemblent davantage à des refus et que sur des pêches plus lentes et plus proches du fond (traction et pêche à gratter) les bars ne réagissent pas, aller les exciter entre deux eaux avec un petit leurre très rapide est une excellente option à ne pas oublier.

Sur quel type de spots ?

En règle générale, cette technique s’utilise dans des zones peu profondes, c’est à dire de 2 à 10 m. Il peut s’agir de plateaux rocheux exposés au courant, de têtes de roches émergées et battues par la houle, de zones sableuses parsemées de tâches de sable ou de blocs rocheux, ou encore dans les parcs conchylicoles ou ostréicoles (plutôt à marée haute évidemment…). Et tout simplement sur n’importe quelle zone où se tient un banc de poissons fourrage ou sur une chasse évidente !

Pêcher vite… Objectif powerfishing

La pêche à la volée est la pêche de prédilection sur des poissons actifs, mais aussi la technique reine pour les trouver… En effet, en pratiquant ainsi, vous pouvez vous permettre de prospecter un grand nombres de spots à la suite jusqu’à trouver une zone retenant des bars et des bars en activité de surcroît ! Ces animations rapides et provocatrices permettent de faire de nombreux lancers en quelques minutes et d’être ainsi rapidement informé sur la présence et sur l’état d’activité des prédateurs. Sur des grands plateaux rocheux avec un courant marqué, vous pourrez ainsi enchaîner les dérives jusqu’à trouver la zone précise où se tiennent les bars !

La pêche idéale pour débuter

Même s'il est tout à fait possible de faire de très jolis poissons en pêchant à la volée, la majorité de vos prises seront de taille moyenne (moins de 2 kg). En effet, l’objectif étant de trouver des mattes de bars ou des poissons en chasse, dans ces conditions les gros restent souvent en marge à attendre les proies mourantes. Les plus petits, moins méfiants et plus vifs attaqueront votre leurre plus rapidement.

Cependant cette pêche vous permettra, une fois la bonne zone trouvée, d’enchaîner les touches et les prises, chose qui est très importante lorsqu’on débute la pêche au leurre.

De plus, la pêche à la volée se pratiquant dans la colonne d’eau, vous n’aurez aucun risque (ou très peu) de vous accrocher et donc perdre du matériel. Ainsi les débutants pourront pêcher activement, sans crainte, et prendre leurs premiers bars.

Enfin, La pêche à volée, nécessitant coordination et contrôle de la bannière lors des animations, constitue à ce titre une excellente école pour la pêche aux leurres.

Vous savez désormais où et quand mettre en œuvre cette technique, nous verrons donc dans une prochaine partie les leurres qui conviennent et surtout les animations à maîtriser.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche à la volée

Pêche du bar à la volée : le matériel nécessaire

La pêche à la volée : leurres et bases techniques