Web série / Construire sa canne à pêche de A à Z. Etape 3 : reamer les grips

© Thierry Cendrier

Les différents éléments que l’on peut acheter ou fabriquer soi-même pour réaliser sa canne ont des cotes standards. Ainsi il convient d’ajuster ces cotes, notamment le diamètre interne des grips à celui de votre blank.

Voilà le troisième tutoriel de rodbuilding pour réaliser soi-même sa canne à pêche. Après avoir trouvé l'épine de notre blank, nous allons pouvoir nous concentrer l'ajustage du pore-moulinet et des grips.

Préparer son plan de travail et son matériel

Vous êtes partis pour réaliser deux étapes successives à savoir l’alésage de vos grips ainsi que leur collage. Vous allez avoir besoin de plusieurs outils et je vous conseille de tout préparer et même d’organiser votre espace de travail par ordre chronologique. Il est pénible de se rendre compte en plein milieu qu’on a oublié de sortir un outil. Encore plus, avec de la colle dans la main.

Construire sa canne à pêche

Vous aurez donc besoin du matériel suivant :

  • un cutter
  • du papier à poncer
  • vos reamers et éventuellement une perceuse-visseuse électrique
  • votre colle époxy bicomposant et de quoi mélanger et étaler (j’aime bien utiliser des pics à brochette et des cure-dents)
  • le scotch de peintre
  • votre crayon blanc
  • du sopalin et de l’alcool ménager
  • un mètre

Couper le tenon du grip

Construire sa canne à pêche

Sur le grip en EVA que j’ai choisi, il y a un tenon, c’est-à-dire une partie plus fine qui normalement s’encastre dans un butt (en EVA ou en liège). Comme je n’en ai pas besoin, car je souhaite l’associer à un grip Matagi et que par hasard (évidemment que non…) leur diamètre respectif est de 27mm chacun c’est possible !

Il suffit juste de découper le tenon délicatement avec le cutter et de poncer légèrement s’il reste des irrégularités. Poncez à plat sur une table pour être certain de ne pas biseauter votre pièce !

Marquer l’emplacement des grips

Construire sa canne à pêche

Le blank posé sur la table, disposez tous les éléments justes à ses côtés pour voir où ils seront positionnés et pouvoir tracer des repères au crayon blanc. Ce qui détermine le placement de votre porte-moulinet, c’est la longueur de talon que vous souhaitez… Si parfois il est nécessaire de réaliser un talon long ou court, la norme universelle est la longueur de votre avant-bras. Pour moi 35cm !

Pas besoin de mesurer votre avant-bras ! Prenez votre blank en main à l’endroit où vous souhaiteriez placer votre moulinet et tracez-y un repère. Ou mesurez cette longueur sur une canne que vous possédez déjà et qui vous convient parfaitement.

Une fois les repères tracés, délimitez les emplacements avec du scotch de peintre et poncez légèrement le blank pour rendre sa surface irrégulière et ainsi avoir un collage plus solide. Je vous conseille de garder 1 cm de marge de chaque côté pour ne pas poncer une partie qui sera finalement visible.

Reamer les grips

Construire sa canne à pêche

À ce stade, il faut maintenant aléser le diamètre intérieur de vos grips pour qu’il s’adapte à votre blank. Pour se faire, il faut utiliser des reamers, qui sont des cylindres recouverts de papier à poncer.  Il est nécessaire d’en disposer d’un jeu de plusieurs diamètres pour pouvoir vous adapter aux différents blanks que vous monterez.

Vous pouvez reamer vos éléments à la main ou à la perceuse, sachant que la deuxième option est plus rapide.

Voici quelques conseils pour bien réaliser cette étape :

  • Allez-y progressivement et vérifiez régulièrement en glissant vos grips sur le blank à quel stade du ponçage vous en êtes. Vous pouvez aussi utiliser un pied à coulisse.
  •  Une fois reamés vos grips doivent rentrer en force. Ils glisseront très facilement avec la colle et le fait qu’ils soient bien serrés accentuera la solidité de votre assemblage. Donc reamer jusqu’à ce que vos grips puissent s’insérer jusqu’à 2 cm de l’emplacement défini.
  • Pour reamer droit, allez-y par étape et faîtes tourner le grip d’un quart de tour régulièrement. Si vous conservez toujours la même position, vous risquez de reamer de biais.
  • Si jamais votre porte-moulinet est muni d’un shim, il faut aussi le reamer, mais attention le shim se ponce très vite, donc il faut y aller doucement et progressivement. Pour plus de précision, je vous conseille de faire cette étape à la main et non à la perceuse.
Construire sa canne à pêche

Cette étape d'ajustage durera environ 30 minutes. Tous vos éléments sont désormais prêts à être collés sur votre blank.

Retrouvez toutes les étapes tutoriels de la construction d'une canne en suivant les liens ci-dessous.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Construire sa canne à pêche

Construire sa canne à pêche de A à Z. Etape 2 : l'épine du blank

Construire sa canne à pêche de A à Z. Étape 4 : coller les grips