Point de vue / Les touches du sandre, bien souvent subtiles et déroutantes

Poisson difficile à tromper, la touche du sandre est la récompense d'une bonne présentation de son leurre. Parfois très violente et d'autres fois d'une rare subtilité, elle nécessite beaucoup de concentration et peuvent être une bonne indication sur les aménagements stratégiques à mettre en oeuvre lors d'une sortie

Si le sandre peut attaquer votre leurre avec violence, traduit comme une décharge dans votre bras, il est aussi parfois capable de la plus grande discrétion. Ainsi, j'en suis convaincu, nous passons à côté de touches que nous ne ressentons même pas, alors au moindre doute ou sensation anormale il faut ferrer. Un jour, l'expérience venant, vous ne saurez pas pourquoi vous avez ferré et pourtant le sandre sera au bout.

Des touches aux visages multiples

Les touches de sandres peuvent être d'une grande variété. La plus typique et la plus emblématique est le fameux coup de fusil ! Mais bien régulièrement elles sont aussi imperceptibles.

Il peut s'agir d'un petit toc, d'une légère aspiration, d'une lourdeur, d'une sorte de grattouilli ou de grésillement dans la ligne ou juste d'une légère perte de tension qui est synonyme d'un simple coup de nez du sandre..

Quelques fois, je ferre et je suis incapable de dire pourquoi et pourtant le poisson est au bout! Une sensation anormale mais indéfinissable.

Je me souviens particulièrement d'une fois, en pleine crue, où je péchais un amorti. A cette période l'année, je pêche toujours très lentement avec de longues pauses et j'ajoute un triple voleur. Lors d'une reprise d'animation j'ai eu cette sensation bizarre qu'on avait poussé mon leurre, comme si il venait de faire un bond vers l'avant. Je ferre par réflexe plus que par conscience et un joli sandre d'environ 80cm était pris . Il était piqué sur le triple voleur juste par un bout de peau en bord de gueule. Il venait simplement de pousser cet intrus bouche fermée. Je ne l'aurais pas pris, je n'aurais même pas pensé avoir eu une touche!

Le sandre fait parfois des touches très discrètes
Le sandre fait parfois des touches très discrètes

Une bannière parfaitement tendue

Dans cette logique, si une parfaite conduite de votre leurre nécessite une ligne bien tendue, cette dernière est aussi fondamentale pour ferrer régulièrement les sandres. Les touches violentes seront toujours perceptibles, mais les autres, les deux tiers restants n'auront pas été identifiés et c'est ce qui explique la différence efficacité entre deux pêcheurs.

Pour bien sentir les touches, une bannière tendue est indispensable
Pour bien sentir les touches, une bannière tendue est indispensable

En lien avec la technique

La physionomie des touches de sandre sont étroitement liées avec la technique employée qui elle même découle de son humeur du moment.

Plus l'animation est rapide, agressive et linéaire, plus les touches seront marquées ; Simplement parce qu'elles sollicitent davantage des poissons actifs et parce que votre bannière sera parfaitement tendue.

En revanche, à mesure que vous réduisez vos grammages, que vous ralentissez vos animations et que vous procédez à des pauses sur le fond, les touches s'affinent et deviennent de plus en plus discrètes. Cela s'expliquent par le fait que l'on s'adresse à des poissons opportunistes et pas nécessairement en phase alimentaire et que ce type de présentation oblige à une tension moindre de votre bannière.

L'interprétation des touches

Les touches manquées, particulièrement celles qui traduisent un coup de nez ou une attaque du bout des lèvres ont un sens que vous devez analyser. De la même manière un sandre pris sur le triple voleur au bout du bec est un poisson qui n'a pas attaqué franchement le leurre.

Cela signifie que votre leur dérange ou qu'il l'intéresse… Mais pas suffisamment ! Mais une chose est sûre, les sandres sont là, peu actifs mais enclin à attaquer un leurre qui correspond à ses attentes.

Ainsi quand j'enregistre ce type de touches, je m'efforce de le comprendre comme un message « il manque un facteur déclencheur dans ton approche ». Cela peut être le grammage ou l'animation en elle même, mais aussi un des facteurs secondaires, ou la combinaison de ces différents paramètres.

Alors je joue sur la taille et la couleur de mon leurre et en dernier lieu sur la forme de la tête plombée pour essayer de déclencher des touches plus franches.

Un leurre bien engamé est synonyme d'une présentation parfaite
Un leurre bien engamé est synonyme d'une présentation parfaite

S'adapter pour rester efficace

De ces messages, il faut interpréter l'humeur des poissons et des touches violentes qui plus est entre deux eaux à la descente du leurre doivent être comprises comme un signe d'activité importante. Il faut alors, pour rentabiliser ce moment, pêchez de manière agressive et rapide.

Des leurres engamés correctement et des touches nettes traduisent que vous pêchez juste et enfin celles qui ralentissent et deviennent plus discrètes doivent vous conduire à changer partiellement votre approche pour continuer à être efficace.

Voilà pourquoi je pêche ce fabuleux poisson qu'est le sandre ; pour la complexité de sa pêche et pour cette touche unique dont on ne sait jamais la forme qu'elle prendra... Concentration et rigueur sont exigées, mais réussir à les berner régulièrement est une gratification sans égale!

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche du sandre en fleuve

Les leurres souples pour la pêche du sandre et stratégie

Le matériel pour la pêche du sandre à gratter du bord