Les leurres souples pour la pêche du sandre et stratégie

Choisir son leurre et savoir quand et comment le changer est déterminant pour réussir ses pêches et pour continuer à prendre du poisson régulièrement lors de sa sortie. Beaucoup de facteurs entrent en jeu, mais certains sont bien plus importants que les autres !

Nos boîtes sont bien souvent remplies d'innombrables leurres et lorsque l'on pêche le sandre, on est parfois perdu devant l'étendue du choix qui s'offre à nous : les têtes plombées, les formes, les couleurs, les tailles…

Le choix de la tête plombée

Il existe différentes formes de tête plombée et le choix est parfois problématique et source de questionnements. Si effectivement les formes sabots et football sont plus adaptées pour la pêche à gratter et les formes rondes pour la pêche en linéaire, ce n'est pas pour moi l'élément déterminant de cette pratique.

Le choix du grammage étant le point fondamental, cependant il est nécessaire de savoir que la forme utilisée aura une influence sur la vitesse de descente, le nombre d'accrochages et sur la présentation du leurre, mais tout ça peut être d'une certaine manière compensé par la conduite de ligne. En l'absence de touches ce n'est pas le premier critère à remettre en cause.

Différentes formes de têtes plombées
Différentes formes de têtes plombées.

Les couleurs, une règle de 3

Dans la même logique, la couleur n'est pas le facteur le plus important (sur l'échelle d'une saison), à mon sens, pour décider le sandre à attaquer votre leurre. Cependant il a souvent avoir une influence sur la qualité des touches. Si ces dernières ne sont pas franches et que les sandres sont piqués en bord de gueule, un changement de couleur peut les décider à les engamer de manière plus violente.

Certains jours évidemment ce sera un facteur déterminant, mais l'essentiel n'est pas là.

Il convient alors d'avoir dans votre boite 3 couleurs complémentaires, du blanc qui fonctionne souvent, une base naturelle marron et une couleur flashy comme du chartreuse.

Les coloris flashy fonctionnent très bien par eau teintée ou faible luminosité
Les coloris flashy fonctionnent très bien par eau teintée ou faible luminosité.

Les formes de leurres et vibrations

On entend souvent parler de leurres miracles qu'il faut absolument avoir, je crois surtout qu'il s'agit de leurres bien utilisés et dans de bons contextes tout simplement et chacun a ses préférences. Selon mon expérience, ce qui compte c'est le type de leurre souple et de vibrations qu'il produit qui conditionne la réussite de votre sortie : Shad à gros paddle, petit paddle, finesse queue en V et finesse queue longue. Voilà les 4 types de leurres souples qu'il faut avoir dans sa musette. Qu'il soit de la marque X ou Y ne changera pas grand-chose ! le facteur déterminant est la forme choisie.

Pour la taille, je pêche principalement en 5 et 6 pouces. Je peux descendre à 4 l'été et monter à 7 l'hiver.

Ma stratégie

Ma stratégie une fois au bord de l'eau repose principalement sur le dernier critère et sur le grammage qui est la clef de voûte de cette pêche.

Je vais donc commencer avec un grammage standard au regard du spot pêché et avec un leurre produisant de fortes à moyennes vibrations, donc un shad.

Si la réussite est là et que les touches ralentissent alors je vais alléger le poids de ma tête plombée et réduire progressivement l'intensité des vibrations produites, donc je vais passer d'un gros à un petit paddle, puis un finesse queue en V puis longiligne.

En revanche si je n'ai pas de touches, je vais varier les formes de leurres et les grammages. Je vais essayer plus lourd, plus vibrant et plus erratique pour les agresser et à l'inverse plus léger, discret et naturel pour les séduire.

Sandre de crue
Sandre de crue

Pour réussir dans cette pêche, accordez de l'importance à ce qui est décisif et primordial : la maîtrise de votre dérive, le grammage, la forme du leurre et vos angles de lancer. Ils conditionneront le succès de vos futures pêches. Le reste, faites-le varier régulièrement au cours de vos pêches pour voir si ce jour J à cet instant T son influence est déterminante, mais vous conviendrez rapidement de la secondarité de ces facteurs!

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche du sandre en fleuve

Les techniques de pêche aux leurres souples pour le sandre

Les touches du sandre, bien souvent subtiles et déroutantes