Les rivières d'Ardèche : petits joyaux pour pêcher la truite à la mouche

© Jacques Del Arco Aguirre

Le département de l'Ardèche est l'un des territoires les plus prisés pour la pêche à la mouche en France. La beauté des paysages, la densité du réseau hydrographique et les efforts pour protéger les poissons et les cours d'eau expliquent cet engouement.

L'offre de pêche proposée en Ardèche est très diversifiée, si bien qu'il est difficile de faire ressortir certains parcours parmi les autres. Intéressons-nous pourtant à l'Auzène, singulière à bien des égards.

L'Auzène, une rivière à connaître et à parcourir

Située au coeur du département, l'Auzène est un affluent de l'Eyrieux (et donc un sous affluent du Rhône) qu'il rejoint vers Saint-Sauveur-de-Montagut. L'Auzène a subi en 2013 et 2014 d'importantes crues, suivies en 2015 d'une sécheresse sévère. Les populations de truites ayant été fortement impactées par ces évènements climatiques, les gestionnaires ont décidé d'agir. Et ils n'ont pas fait dans la demi-mesure puisque depuis plusieurs années, l'Auzène et ses affluents sont classés en no-kill (toutes techniques). Soit presque 70 kilomètres de cours d'eau où les prélèvements sont interdits, et où la pêche doit s'effectuer avec des hameçons sans ardillon.

L'Auzène est à présent une rivière dont la population salmonicole a retrouvé toute sa vitalité. Une très bonne densité de truites de souche, et le petit cours d'eau est redevenu une destination très intéressante sur ce département. Comme souvent en Ardèche, les mouches sèches sont de sortie, avec des poissons qui répondent présents par exemple sur des coups du soir où la rivière sait se mettre en ébullition comme par magie.

Un riche réseau de cours d'eau de première catégorie

L'Eyrieux propose d'excellents parcours juste à proximité de l'Auzène, notamment sur son cours supérieur d'une trentaine de kilomètres classé en première catégorie. On pourra également visiter le no-kill à Saint-Sauveur-de-Montagut, réputé pour ses poissons trophées, ouvert à l'année.

peche-eyrieux
peche-eyrieux

Mais la pêche sur ce département ne se résume pas au bassin versant de l'Eyrieux, et offre aux pêcheurs de nombreuses pépites à explorer. C'est par exemple la rivière Ardèche, avec plus de 100 kilomètres de berges à découvrir. Ses affluents sont tout aussi réputés et poissonneux : la Volane, la Beaume, la Fontaulière pour n'en citer que quelques-uns. Sur cette dernière, les pêcheurs apprécient la diversité des parcours proposés, permettant de pratiquer toutes techniques de pêche. La mouche reste ici aussi efficace, en particulier sur les 2 parcours no-kill de la rivière, où les captures de jolies farios sauvages de 40 centimètres (voire plus…) ne sont pas rares.

N'oublions pas non plus que c'est en Ardèche que la Loire héberge ses premières truites… non loin de l'Allier qui fait un petit crochet dans le département avec ses populations d'ombres (mêlées aux truites et aux tacons…).

Le Rhône à proximité pour rechercher le carnassier

La truite est omniprésente sur les cours d'eau ardéchois. Pour autant, les carnassiers sont aussi à rechercher, en plans d'eau, mais surtout sur le Rhône. Le fleuve longe l'est du département, et sa réputation n'est plus à faire… C'est souvent en embarcation que vous augmenterez vos chances de succès, à la recherche de silures et de sandres très imposants.

Informations pratiques

  • comment s'y rendre : il est possible d'accéder en Ardèche via le réseau autoroutier, avec l'A7 qui longe le Rhône et l'est du département. Une gare TGV vous attend aussi à Valence, dans la Drôme voisine.
  • quelles espèces de poissons : c'est principalement les truites farios sauvages qui seront recherchées sur les rivières d'Ardèche. Bien que les carnassiers (perches, sandres, silures) soient aussi bien présents à l'aval des cours d'eau, en plans d'eau, et sur le Rhône.
  • principales techniques de pêche : pêche au fouet en sèche, nymphe à vue, nymphe au fil… mais aussi appâts naturels, ultra-léger, pêche aux poissons nageurs : tout est possible. Pour la recherche des carnassiers, c'est plutôt la pêche aux leurres qui pourra être privilégiée.
  • autres spots à proximité : au sud-ouest de l'Ardèche, le Gard et la Lozère disposent également de nombreuses possibilités pour pêcher la truite.
  • Pour découvrir ce département, ne pas hésiter à recourir aux services de professionnels passionnés : la Fédération de pêche de l'Ardèche propose ainsi une liste de guides de pêche pouvant vous accompagner sur ces différents parcours.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...