La pêche en traction : technique et animation

© Thierry Cendrier

Vous visualisez désormais le principe de la pêche en traction et dans quels contextes l'utiliser. Découvrons maintenant les bases techniques  !

Le grammage

Avec la pratique, vos grammages diminueront au cours du temps. Vos sensations vous permettront de pêcher plus léger ce qui aura une incidence primordiale sur la présentation du leurre… Celle-ci sera plus naturelle  !

Si parfois surplomber votre leurre fait réagir les poissons, en règle générale on cherchera la légèreté  ! Je vous conseille cependant (malgré les risques d'accrochages) de pêcher un peu plus lourd au début pour bien ressentir les contacts avec le fond.

Pour indication, pour un courant entre 2 et 3 nœuds, dans 15-20 mètres je vais débuter ma pêche entre 30 et 40 g en fonction du vent et dans 10 mètres entre 20 et 25 g.

Le bon grammage doit vous permettre de sentir le fond toutes les 3-4 tractions.

Pêche en traction
Pêche en traction

Le Lancer

Le lancer s'effectue en travers du courant en règle générale ou légèrement en arrière du bateau, mais cela nécessite de plomber davantage votre leurre.

Essayer de lancer le plus loin possible (sauf si vous pêchez une tête de roche bien précise) pour prospecter un maximum de terrain.

S'il y a du vent de travers (donc perpendiculaire à l'axe du courant), pêchez face au vent, cela vous permettra de conserver votre bannière tendue et un maximum de sensations. Cependant vous devrez plomber un peu plus votre leurre.

Dès que le leurre touche l'eau, fermer le pick up puis résorber la bannière à l'aide du moulinet pour avoir votre tresse bien tendue et placer votre canne à 45°

Pêche en traction
Pêche en traction

La descente du leurre

Pendant la descente du leurre conservez votre bannière bien tendue pour d'une part ressentir une éventuelle touche, ce qui arrive très fréquemment, et d'autre part pour ressentir l'arrivée de votre leurre sur le fond qui va se traduire par un "toc" perceptible dans votre canne et par une perte de tension.

Décollez de suite votre leurre du fond par une première traction vive pour éviter qu'il ne s'accroche...

Si il y a beaucoup de fond, vous pouvez ouvrir votre pick up, poser votre doigt sur la bobine et lâcher du fil régulièrement en accompagnant avec votre canne la descente du leurre.

Pêche en traction
Pêche en traction

La traction en elle-même

Vous pouvez alors effectuer votre première traction, en remontant la canne de la position basse (quasi horizontale) jusqu'à la verticale. Pour les droitiers, vous effectuez cette traction en amenant votre moulinet de votre hanche droite jusqu'au-dessus de votre épaule gauche .

Votre geste peut être lent ou rapide en fonction du leurre et de l'humeur des poissons, mais j'aime surtout qu'il soit progressif pour bien mettre son leurre en action  !

À la fin de votre traction, arrêtez votre geste et marquez « un temps d'arrêt » pour laisser votre leurre finir sa course et baissez votre canne à 60° en récupérant la bannière au moulinet !

Attention la touche peut intervenir à tout moment et souvent juste à la bascule du leurre en fin de traction… Votre canne est alors à la verticale et le ferrage est alors compliqué...

Pêche en traction
Pêche en traction

La tension de ligne

Vient maintenant le moment le plus important, celui de la (re)descente du leurre… 90  % des touches ont lieu à ce moment.

Il faut accompagner le leurre dans sa descente sans le brider mais en conservant sa bannière tendue pour ressentir le moindre toc caractéristique de la touche du bar et ferrer. Mais aussi pour ressentir le contact avec le fond.

Il faut trouver un juste milieu entre une bannière complètement molle (qui ne permet pas d'avoir de retour d'informations) et une bannière complètement tendue qui bride votre leurre. Pour moi ce léger creux dans la bannière est vraiment un point déterminant !

Vous accompagnez la descente du leurre en abaissant votre canne jusqu'à l'horizontale, puis vous pouvez reprendre votre animation avec une nouvelle traction. L'idéal étant alors de reprendre contact avec le fond toutes les 3-4 tractions pour bien évaluer à quelle hauteur de la colonne d'eau votre leurre évolue.

Maintenant que vous savez comment animer votre leurre pour pêcher en traction, voyons quel matériel est nécessaire et le mieux adapté à cette technique !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche en traction

La pêche en traction : Qu'est ce que c'est  ?

La pêche en traction :  comment choisir son blank ?