Le flet, poisson plat sauve-bredouille

Un flet pris en surfcasting © Guillaume Fourrier

Le flet est un poisson plat bien présent sur la façade Atlantique, en particulier dans le nord de la France. C'est un bon sauve-bredouille en surfcasting.

Nom scientifique

Platichthys flesus (Linné, 1758)

Morphologie

Le flet est un poisson plat de forme ovale vue du dessus. Leur bouche est armée de petites dents rugueuses. Quant au corps de ces poissons plats populaires, il est rempli d’écailles discrètes cycloïdes. Les deux yeux sont situés sur un même côté, quasiment tout le temps sur le côté droit. Si le flet ressemble beaucoup à la plie, il n'a pas de crête osseuse derrière les yeux et il montre deux lignes (tubercules) rugueuses au touché à la base de la queue et à la base de la nageoire anale. De plus, le flet dispose de plaquettes osseuses qui renforcent sa ligne latérale. Son dos est sombre parfois parsemé de taches blanchâtres et voire légèrement orangées. Ces dernières sont plus discrètes que celles de la plie et disparaissent vite dès sa mise au sec.

Lieux de pêche

Le flet est un poisson plat benthique vivant sur les fonds plutôt plats : sableux, vaseux ou gravillonneux. On le trouve couramment près de la côte et en particulier en zone portuaire et en estuaire. D’ailleurs, il est capable de remonter très en amont des cours d’eau douce. En zone portuaire, il abonde dans les creux, sur les fonds sablo-vaseux.  

Techniques de pêche

Notons que ce poisson est de nature paresseuse. Il préfère rester à plat à l’affût du moindre mouvement de nourriture sortant du sable. Les vers sont leurs appâts favoris des flets, dont l’attractivité visuelle est boostée par l’accompagnement d’une perle phosphorescente : la luminescence est utile près des fonds chargés de sédiments en suspension. Quant à la touche, les flets, tout comme leur espèce proche appelée carrelet ou plie, savent se faire discrets. En effet, ces poissons plats provoquent une toute petite touche puis se posent sur le fond. C’est pourquoi il n’est pas rare alors de découvrir un gros flet en remontant la canne pour le changement d’appât, en particulier avec du matériel lourd et des plombs de plus de 150 g.

Le flet, poisson plat

Reproduction

Le flet fraie entre décembre et mai en fonction de la position géographique et peut pondre jusqu’à 2 millions d’oeufs de moins de 2 mm de diamètre. Les larves ont les yeux de chaque côte de la tête, symétriques. Cependant, en grandissant, l’oeil gauche passe du côté droit puis le jeune flet d’installe sur le fond sableux. Le flet atteint 10 cm à 1 an, 15 cm à 2 ans, 20 cm à 3 ans, puis atteignent leur maturité sexuelle à 4 ans pour 30 cm. D’ailleurs, les flets sont capables de vivre 50 ans !

Taille et poids

  • Taille légale de capture (minimum légal) : aucune, je préconise 30 cm
  • Taille de maturité sexuelle : 30 cm
  • Taille moyenne : 25 à 40 cm
  • Taille / poids maximum : 60 cm / 4 kg
  • Record de France : 2,58 kg (Corsept, Pays de Loire, 07/02/2000)

Bon à savoir

Bien souvent, le flet est un bon sauf bredouille en surfcasting ou au poser en bateau. D’ailleurs, il fait la joie des pêcheurs de compétitions en particulier lors de la prise d’un gros flet. Certaines cuves sableuses côtières sont tapissées de flets, d’ailleurs des pêcheurs du nord de la France les accrochent en raclant le fond à l’aide d’un plomb équipé d’un hameçon triple en guise de grappin, une pêche peu honorable...

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...