Pourquoi j’aime tant les actions fast des cannes à pêche pour traquer le bar ?

S’il est évident que les actions regular fast offrent la plus grande polyvalence possible lors de vos sorties, je suis obligé de constater que j’ai un goût prononcé pour les actions fast. Cela provient évidemment des techniques que j’affectionne, mais aussi du fait que pour le bar, elles permettent de couvrir la majorité des approches les plus courantes.

Mon fagot de cannes est bien étoffé et pourtant je constate que la grande majorité des blanks que j’ai montés sont des actions fast. Par ailleurs, bon nombre de cannes commercialisées qui ne sont pas vouées à des utilisations très spécifiques comme le cranking ou les très gros swimbaits sont annoncées comme action de pointe, c’est-à-dire qu’elles travaillent uniquement sur le tiers ou le quart supérieur du blank.

Des techniques spécifiques, mais aux exigences similaires

J’aime différentes techniques de pêche, que ce soit en mer ou en eau douce, mais j’avoue avoir un faible pour les pêches très proches du fond à gratter, la pêche à la volée et les pêches au jerkbaits et d’une manière générale pour les techniques nécessitant une réelle animation des leurres. Ainsi, pour ces approches toutefois très différentes, le recours à une action fast est un réel avantage pour plusieurs raisons :

  • Un retour d’informations important
  • Une précision accrue dans les animations
  • Des ferrages efficaces

Des retours d’informations importants

Les actions fast de par leurs propriétés mécaniques, d’autant plus si elles sont très rapides (le retour à la position initiale se fait à une fréquence élevée) et associées à des carbones hauts modules, présentent l’avantage d’une très grande résonance. Donc d’un retour d’informations important sur l’évolution de votre leurre par rapport au fond, mais aussi concernant son comportement dans l’eau.

En effet, la « nervosité » de votre blank permet de maintenir un lien direct avec votre leurre. Les vibrations sont alors transmises mieux et plus rapidement jusqu’à votre main.

Ce retour d’informations conjugué à une action fast et rapide me permet de réagir très rapidement lors des contacts avec le fond et les touches.

Des animations précises

Si nous obtenons grâce à ce type d’action des informations précises et rapides sur l’évolution de notre leurre, son animation est en outre facilitée et d’autant plus précise que chaque geste même minimaliste est retranscrit de manière directe à son leurre. En effet, votre scion fléchissant à peine lors des animations (à condition de respecter la plage de puissance de votre canne) l’intégralité de son déplacement est imprimé à votre leurre. Vous pouvez alors doser l’amplitude et la vitesse de vos animations, particulièrement dans les pêches où il est nécessaire de rester proche du fond et de suivre son relief.

Par ailleurs, pour les pêches à la volée, aux jerkbaits et aux leurres de surface, la nervosité de ce type de blank est nécessaire pour que votre leurre puisse réaliser de vrais écarts latéraux.

Ce type d’animation se fait à la canne en réalisant des twitchs ou des jerks qui sont des coups de scion rapides de plus ou moins grandes amplitudes. Pour pouvoir réaliser efficacement ces animations et que votre leurre évolue comme vous le souhaitez, une canne d’action fast est impérative. Une canne trop souple aurait pour effet d’amortir vos gestes et l’énergie imprimée à votre leurre serait alors insuffisante pour qu’ils puissent entamer ses embardées.

Des ferrages précis, puissants et rapides

Le ferrage est un instant crucial dans la pêche et doit intervenir parfois en une fraction de seconde pour être efficace. Une fois de plus, les retours d’information importants alliés à la nervosité de votre blank permettront de réagir rapidement et de conserver toute l’énergie de vos gestes pour planter avec efficacité l’hameçon dans la bouche de votre cible. Avec des hameçons simples, de grande taille et fort de fer, une action plus soft conduirait à des ferrages imprécis et manquants de puissance. Le risque de décrocher votre prise devient alors bien plus important.

Jouer sur la plage de puissance

Si une action moderate fast est particulièrement indiquée pour la pêche en traction et en linéaire, les actions plus dures et fast conviennent aussi très bien, notamment lorsqu’on utilise des leurres qui se situent en haut de la plage de puissance de votre blank. Lors de vos animations, votre blank fléchira davantage et si vous perdez alors en précision d’animation, vous gagnerez en revanche en contrôle de ligne et accompagnerez davantage votre leurre lors des tractions ou de sa récupération.

Mais aussi des inconvénients

Les actions fast ne possèdent pas que des avantages malheureusement. Si son utilisation avec des leurres qui vibrent énormément est totalement désagréable et contre-productive, elles présentent aussi l’inconvénient de limiter un peu les distances de lancer et de favoriser les décrochages si votre frein est trop serré. Ces actions ont le mérite de permettre une pêche particulièrement précise, mais pardonnent beaucoup moins d’erreurs lors des combats…

Pour la pêche du bar, une action parfaitement adaptée

Le bar est un poisson qui se pêche de multiples manières, à gratter, en traction, à la volée, aux poissons-nageurs ou encore en linéaire. Finalement, ce panel de techniques possibles est tout à fait réalisable avec des actions fast, notamment en jouant avec la plage de puissance de votre canne. S’il ne s’agit pas là de l’action la plus polyvalente pour la pêche en général, pour la traque du bar, il constitue pour moi l’outil permettant de couvrir un maximum d’approches possibles.

Pour celui qui aime particulièrement jouer avec ses leurres et les animer, les actions fast apportent une réelle précision.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...