La pêche du brochet au Rubber Jig : quel matériel utiliser pour cette technique ?

© Julien Lecouple

À chaque technique correspond un matériel associé et la pêche du brochet au Rubber Jig ne fait pas exception. Pour une mise en oeuvre optimale de cette technique le choix de la canne, du moulinet et du type de ligne est important.

Concernant l’ensemble canne/moulinet à employer pour la pêche du brochet au jig, et même si l’emploi d’un ensemble Spinning sera préféré par certains pêcheurs, je privilégie largement l’utilisation d’un ensemble Baitcasting pour des raisons d’ergonomie, de réactivité, de puissance et de sensibilité.

La canne

Une canne résonnante d’environ 2,10 m d’action Extra Fast et de puissance 10-40 g (et plus) sera parfaite. La résonnance du blank associée à une action de pointe très rapide (Extra Fast) de la canne seront des alliées pour cette pêche tactile, car il faut ressentir un maximum les mouvements de votre montage, les obstacles et surtout les touches des poissons qui peuvent être parfois d’une subtilité étonnante !

La puissance de la canne doit être suffisante pour pouvoir extirper le plus rapidement possible les poissons retranchés au cœur des obstacles.

Par ailleurs, Un talon court est particulièrement appréciable pour le Pitching (lancer sous la canne). En effet, il ne s’agit pas d’une pêche « longue distance » nécessitant d’avoir un long talon de canne offrant un bras de levier suffisant pour expédier loin son leurre, mais davantage d’une approche au plus près des obstacles nécessitant de pêcher « court » et « précis ». Vous l’aurez compris, le principe est de multiplier les lancers rapidement jusqu’à entrer en contact avec un poisson !

Le moulinet

Un moulinet à ratio assez élevé est préférable car vous gagnerez en rapidité d’exécution et en efficacité. Une fois le leurre sorti de la zone propice, vous pourrez alors récupérer rapidement l’excédent de ligne afin de pouvoir relancer au plus vite.

Privilégiez donc un ratio permettant de récupérer 75 cm par tour de manivelle et plus.

Personnellement j’utilise un moulinet casting avec un ratio de 7.1/1 d’une récupération de  75 cm/tm (cm par tour de manivelle).

Pêcher le brochet au Rubber Jig

La ligne

En ce qui concerne la ligne j’emploie de la tresse en 20 centièmes minimum. Tout d’abord parce que la relative rigidité de la tresse vis-à-vis du nylon ou du fluorocarbone permet un retour d’information direct et rapide de ce qui se passe sous l’eau.

Ensuite, même si une tresse de diamètre inférieur pourrait suffire pour venir à bout d’un gros poisson, il faut la surdimensionner afin d’augmenter sa résistance lorsqu’elle est amenée à frotter contre les obstacles.

Le bas de ligne

Je noue à mon corps de ligne en tresse, une tête de ligne en fluorocarbone entre 30 et 40 centièmes pour la discrétion et la résistance à l’abrasion plus importante du fluorocarbone par rapport à la tresse et enfin un bas de ligne en 70 centièmes afin de me prémunir au maximum des coupes tout en gardant un minimum de souplesse lors de l’animation du leurre.

Pêcher le brochet au Rubber Jig

Conseil

Puisque vous serez amenés à « Skipper » votre montage, autrement dit, à le faire ricocher sous les frondaisons pour atteindre les obstacles situés au plus proche de la bordure, veillez à ce que la longueur de votre bas de ligne n'excède pas 40 cm, vos lancers n’en seront que facilités.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche du brochet au Rubber Jig

La pêche du brochet au Rubber Jig : quand utiliser cette technique ?

La pêche du brochet au Rubber Jig : comment choisir son trailer ?