Affûter ses hameçons pour leur redonner du piquant

Séance affûtage pour cet hameçon qui a perdu du piquant © Gauthier Martin

La pointe de votre hameçon glisse sur votre pouce quand vous testez son piquant, il est temps de passer à l’affûtage. Qu’on utilise une simple pierre ou un affuteur spécial hameçon, le plus important est d’être délicat et d’avoir un geste précis.

Deux techniques possibles

Il existe deux techniques pour aiguiser la pointe d’un hameçon, dans les deux cas la première étape est toujours la même.

On commence par humidifier sa pierre ou son affûteur et on pose son hameçon dessus avec la pointe presque parallèle à la pierre, il faut toujours respecter un angle de 15° pour ne pas abîmer la pointe. Le piquant de l’hameçon doit être parallèle à la pierre.

Voici un petit affûteur de poche distribué par Zebco, de nombreuses marques distribuent ce type d'outil, le plus important est que les grains de la pierre soient fins et qu'elle offre une surface plane

La première technique

C’est la plus simple pour se lancer dans l’affûtage, elle consiste à faire glisser la pointe de l’hameçon de l’intérieur (courbure de l’hameçon) vers l’intérieur (extrémité de la pointe) sur la pierre. Il ne faut surtout pas forcer, mais juste faire glisser sans accrocher, l’affûtage sert simplement à brosser et à retirer la limaille qui se forme sur la pointe et la rend moins piquante. Faites glisser deux fois maximum pas plus, normalement votre hameçon à retrouver son piquant. Cet affûtage permet d’obtenir l’hameçon le plus piquant possible, l’inconvénient est que la pointe et moins solide qu’avec la seconde technique que je vais vous présenter.Affutage d'un hameçon

On respectant l'angle de 15°, on fait glisser l'hameçon sur la face avant de la pointe en partant de la gauche vers la droite

La seconde méthode d’affûtage

Elle requiert un peu plus de maîtrise que la première technique, mais avec un peu de pratique ce n’est pas insurmontable.

Ici on fait glisser la pointe dans l’autre sens, on part de l’extérieur (extrémité de la pointe) vers l’intérieur de l’hameçon (courbure). On fait glisser la pointe une fois sur 3 côtés de l’hameçon, devant, à droite et à gauche. Toujours pareil il faut respecter l’angle de 15° et ne surtout pas appuyer ou forcer au risque d’abîmer la pointe.

Affutage d'un hameçon

Ici on affûte tous les côtés sauf l'arrière où se situe l'ardillon, toujours avec le même angle, mais cette fois en partant de la droite vers la gauche

Cette solution offre un affûtage plus durable qu’avec la première méthode, car la pointe reste beaucoup plus solide.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Affûter ses hameçons

Mesurer le piquant d'un hameçon : faut-il le changer ou simplement l'affuter ?