Fin du printemps : la saison de toutes les techniques de pêche

© Jacques Del Arco Aguirre

A chaque saison ses poissons et ses techniques de pêche spécifiques. L'hiver maintenant derrière nous, la nature s'éveille et a repris ses droits. Profitons des opportunités qui s'offrent à nous.

La fin du printemps est propice à tous types de pêche. De nombreuses espèces de poissons peuvent être ciblées, l'éventail des techniques efficaces est lui aussi très vaste, que ce soit pour rechercher carnassiers, salmonidés, ou pour partir pêcher en mer.

Le début de saison pour pêcher les carnassiers

C'est le moment que de nombreux passionnés attendent : l'ouverture de la pêche aux carnassiers, généralement fin avril ou tout début mai... Le printemps est une excellente période pour rencontrer les brochets par exemple, qui reprennent une bonne activité et ont besoin de s'alimenter après l'hiver et leur période de reproduction. Selon les régions, cette période peut encore coïncider avec la reproduction de certaines espèces, plus précisément le sandre et le black-bass. Certains départements mettent ainsi en place des ouvertures décalées en fonction des espèces. Quoi qu'il en soit, on évitera de cibler les bass et les "charbonniers" tant qu'ils seront occupés à protéger leurs nids…

Toutes les techniques pourront être efficaces en cette saison sur les carnassiers. Les leurres de surface commenceront aussi à sortir de leur boîte, à mesure que l'activité des poissons atteindra les couches supérieures de nos eaux. Vivement les attaques violentes de poppers, stickbaits ou autres crawlers…

peche-carnassiers-printemps
peche-carnassiers-printemps

Une bonne saison aussi pour rechercher les salmonidés

Les eaux vont se réchauffer petit à petit, les niveaux peuvent même être bas sur certaines rivières si la pluie n'est pas trop tombée ces dernières semaines. Pour autant, il y a toujours de belles pêches à faire, en adaptant sa pratique aux conditions du moment. Les heures les plus chaudes de la journée pourraient être moins productives : c'est donc plutôt à la fraîche le matin ou sur les coups du soir que les pêcheurs pourront concentrer leurs efforts. Sur des eaux claires et basses, on essayera de soigner ses approches, avec des bas de ligne plus longs et plus discrets.

Sur certains cours d'eau, de belles éclosions peuvent venir agiter la rivière et les truites en cette période printanière : des moments d'activité rares dont le pêcheur devra savoir profiter !

peche-truite-printemps
peche-truite-printemps

C'est aussi la saison de l'ombre qui débute et qui durera jusqu'à cet automne. De belles opportunités pour les moucheurs surtout, avec de nombreux parcours dans nos régions à parcourir en sèche ou en nymphes. Sans oublier la pêche en lacs de montagne, qui sera ouverte en juin dans la plupart des départements.

De belles sorties en mer en prévision

Les journées s'allongent, le ciel se découvre et la température de l'eau s'adoucit. Certaines espèces se rapprochent des côtes pour s'alimenter, c'est le moment idéal pour aller pêcher bars et daurades du bord par exemple. Pêche au posé, surfcasting, leurres : tout est possible en cette saison, et d'autres espèces marines pourraient bien être au rendez-vous : sars, oblades, poissons plats, chinchards… Les sorties printanières en bateau sont aussi efficaces et agréables, tout en permettant de s'attaquer à de jolis spécimens.

peche-daurade-printemps
peche-daurade-printemps

En ce mois de mai, c'est également la saison pour pêcher certaines espèces migratrices en rivières. Les aloses par exemple, qui ont passé du temps en mer, et viennent rechercher leur lieu de reproduction en eau douce. Des poissons pleins d'énergie, qui proposent toujours des combats excitants… Pensons tout de même à relâcher certaines de nos prises sur ces poissons qui ne vont pas tarder à se reproduire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...