La pêche du brochet aux jerkbaits, ludique et efficace

Les jerkbaits sont des leurres qui ont une nage « side to side », c'est à dire qu'il nage de droite à gauche de la même manière qu'un stickbait animé en surface en walking the dog. Cette pêche, ludique, est particulièrement efficace pour le brochet.

Les jerkbaits sont des leurres issus principalement du nord de l'Europe où leur utilisation pour le brochet est très répandue depuis 3 décennies. Cela fait maintenant 15 ans que son usage s'est étendu à l'hexagone et qu'ils sont devenus un leurre privilégié pour la traque des carnassiers.

Minnows et gliders

Un jerkbait est un leurre qui s'anime en réalisant des coups de scion plus ou moins amples et relativement secs. Il existe deux familles principalement. Les jerks minnows qui sont pourvus d'une bavette, généralement entre 10 et 13cm pour 15 à 30g pour le brochet et les sliders qui sont des lipless (donc sans bavette), bien plus volumineux, et avec bien souvent des flancs plats pour lui permettre de réaliser ses embardées. Leur taille varie de 12 à 20 cm pour un poids allant de 40 à 100 g.

C'est cette seconde famille qui nous intéresse particulièrement et qui constitue bien souvent une entrée dans la pêche aux bigbaits pour le brochet.

La saisonnalité

Si les jerkbaits peuvent s'utiliser tout au long de l'année, en jouant sur la taille et la sonorité, les saisons phares sont le printemps, quand les brochets sont sur les bordures à chasser dans les poissons blancs en pleine fraie et l'automne.

L'été la pêche est souvent plus difficile en raison de la météo et l'hiver les brochets sont parfois plus profond et apathiques. Si les jerkbaits fonctionnent toujours, d'autres techniques sont plus adaptées.

Conditions et champ d'utilisation

Les conditions idéales pour la pêche aux jerkbaits sont des fonds compris entre 50 cm et 3 m, avec un maximum à 5 m, une belle couverture nuageuse et du vent. Dans ce contexte de faible luminosité, les brochets sont bien souvent actifs et les jerkbaits ont la particularité de les rendre particulièrement agressifs.

Dans des conditions plus lumineuses, il faudra s'adapter en jouant sur les caractéristiques de son leurre ou recourir à des approches plus douces.

J'aime particulièrement utiliser les jerkbaits sur les plateaux peu profonds, au-dessus ou sur les bordures d'herbiers, ainsi que sur la première cassure où se tiennent souvent en embuscade les pikes.

Les critères de choix

Outre l'animation proposée, vous pouvez jouer sur les caractéristiques des jerkbaits pour vous adapter aux conditions et à l'humeur du jour.

Ainsi, s'il est évidemment possible de varier la taille, vous pouvez opter pour des modèles visant à faire réagir les brochets, donc munis de grosses billes et aux coloris flsahy ou vers une approche plus discrète et naturelle avec des modèles silencieux et de la couleur des proies vivant dans le milieu pêché. Dans ce même esprit, certains jerkbaits vont avoir des nages plus larges et agressives et d'autres plus douces et serrées.

Astuce

Si les jerkbaits trouvent principalement leur intérêt dans des zones allant jusqu'à 4-5 m, il est possible de pêcher plus creux en ajoutant un poids supplémentaire sur le triple ventral ou en collant une pastille de plomb sur son ventre. Ainsi, en pêchant plus lentement, vous pourrez prospecter des zones plus profondes et décider des poissons qui refusent de monter.

Toutes les espèces

Si les jerkbaits sont principalement utilisés pour le brochet, ils sont aussi efficaces sur la plupart des carnassiers. Ce n'est pas l'approche la plus conventionnelle et régulière, mais vous prendrez régulièrement perches, silures ou sandres avec ce type de leurres. De la même manière il s'agit là d'un leurre qui fonctionne très bien sur l'aimara, le peacock bass et même certaines espèces marines.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...