Peut-on espérer le remboursement de sa carte de pêche, à cause du confinement ?

En cette période de crise sanitaire, la pêche est interdite sur l'ensemble du territoire. La lutte contre le virus implique un confinement total, aux seules exceptions des activités considérées essentielles par le gouvernement.

Certaines voix, parmi les pêcheurs, demandent si un remboursement partiel de la carte de pêche est possible. Ces questions semblent pour le moins déplacées.

Acheter sa carte de pêche, c'est adhérer à une association

Il est bon de rappeler que tout pêcheur qui achète sa carte de pêche adhère automatiquement à une association. C'est le dynamisme du réseau associatif, les nombreux bénévoles impliqués qui portent diverses actions localement, qui contribuent au développement de la pêche de loisir.

Être pêcheur signifie donc soutenir les actions de nos AAPPMA, les tâches sont nombreuses à effectuer au bord de l'eau : restauration des berges, combats pour assurer la continuité écologique des cours d'eau, sensibilisation des plus jeunes à la fragilité de nos éco-systèmes aquatiques, apprentissage de la pratique de la pêche… Ces actions sont rendues possibles grâce aux cotisations que les pêcheurs payent aux associations pour y adhérer.

cartes-de-peche
cartes-de-peche

Une période où confinement doit rimer avec solidarité...

En cette période difficile où le seul mot d'ordre est de rester chez soi, il ne faut pas oublier que de nombreux soignants sont mobilisés à travers le pays pour sauver des vies, parfois en donnant la leur. C'est un élan de solidarité qui devrait se manifester, et non pas un repli sur soi qui amène à demander un remboursement de quelques euros. Les difficultés économiques et sociales s'annoncent rudes pour les mois à venir dans de nombreux secteurs, il est du devoir de tous les pêcheurs de soutenir les actions de toutes les structures associatives.

Cette solidarité peut aussi pousser chacun d'entre nous à entrer en contact avec son association locale, pour s'y impliquer en fonction de ses disponibilités. Surtout en sachant que le renouvellement du bureau de chacune de ces instances est prévu prochainement, en fin d'année théoriquement.

Dans l'attente d'un positionnement de la FNPF

Face à ces demandes de remboursement, de très nombreuses fédérations départementales de pêche ont signifié à leurs pêcheurs qu'il n'était pas question d'y répondre favorablement, pour les raisons expliquées ici.

Nous attendons maintenant le positionnement de la Fédération Nationale de Pêche en France sur ce sujet. Pour mémoire vous trouverez en pied de l'article un lien vers un communiqué de la FNPF, qui appelle chaque pêcheur à rester chez soi pendant cette période de confinement.

Il n'y a donc qu'une chose à faire : attendre. Attendre que la crise sanitaire soit derrière nous, et pouvoir enfin retrouver nos petits coins de paradis. Les poissons et les rivières seront restés au calme quelques semaines de plus, la nature ne s'en portera que mieux.

retour-peche-riviere
retour-peche-riviere
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Anthony deney - 2 mois
Moi j’appelle sa du vol ont acheté une carte de pêche et avec covid19. La fédération veut pas rembourser. Moi je prend pas la carte de pêche l’année prochaine . Je préfère payé les tickets pour pêcher en étang
Estroo bingo - 1 mois
Acheter sa carte de pêche c'est participer à une association??? Moi j’achète ma carte pour PÊCHER, par ce que je n'ai pas le choix... Pas pour participer à du blabla !...
Estroo bingo - 1 mois
et puis on passe son permis pour NE PAS conduire, on travaille pour NE PAS gagner d’argent, et on achète une maison pour NE PAS l'habiter ?!...
Jacques Del Arco Aguirre - 1 mois
pour comprendre à quel point le rôle et les actions des AAPPMA sont importantes en France, vous pouvez aussi lire cette publication : https://www.peche.com/article/33566/francois-formon-president-de-l-aappma-du-loch . Il n'est pas interdit non plus d'aider bénévolement ces associations près de chez vous.
Michel Huillet - 1 mois
Bonjour, Quand on voit la richesse accumulée par les fédérations de pêche, notamment immobilière, on peut se questionner quant aux actions, en direction des écoles, de dépollutions proposées par les fédérations. On s'interroge ! Concernant la dépollutions des cours d'eaux, je pense même que les associations y contribuent en lâchant des espèces non endémiques dans nos rivières... Sans compter qu'on nous parle de décence !!! "les cons ça ose tout! c'est même à cela qu'on les reconnait !" Pour info 9 578 000 € d'actif immobilisé, 4 325 000 € d'excédent en 2018, sur un budget 28 000 000 €. Je pense effectivement que l'on sera nombreux l'an prochain à se poser la question de prendre nos cartes de pêche !
Ajouter un commentaire...