La F.N.P.P. veille au grain et défend les intérêts des pêcheurs

Bars dans un vivier sur un bateau en pêche

En cette période estivale, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a tenté de faire passer un texte qui portait de nombreux points de désaccord relevés par les fédérations de pêche. Heureusement la F.N.P.P. (Fédération Nationale de la Plaisance et des Pêches en mer) a réussi à contrer cette tentative.