Quel matériel pour la pêche du brochet ? Mon équipement type pour partir en voyage

© Julien Lecouple

S'il est possible de ne pas s'encombrer avec du matériel au cours du voyage puisque la majorité des camps de pêche en proposent sur place, on peut néanmoins partir avec le sien. Pour des raisons de repères, d'habitude et de capital confiance, c'est d'ailleurs cette option que je préfère. Passons donc en revue le matériel que j'ai toujours avec moi pour la pêche des brochets irlandais.

Lorsque l'on part pêcher le brochet en Irlande, pas besoin de s'encombrer avec une montagne de matériel. Il suffit simplement de faire les bons choix.

Ensembles cannes et moulinets

Deux à trois ensembles "canne/moulinet", casting ou spinning, suffisent largement pour la pêche du brochet.

Personnellement j'en ai systématiquement trois avec moi. Je voyage avec un tube de transport et pêche exclusivement en casting donc, au vu du faible encombrement d'une canne casting comparé à une spinning, je ne me prive pas...

  • Une canne de 2,20 m et 20-60 g de puissance de lancer associée à un moulinet garni de tresse PE 2.5 (26 centièmes)

J'utilise la polyvalence de cet ensemble sur toutes les approches les plus légères pour le brochet (je pêche très rarement avec des leurres de moins de 40 g) ou s'il faut « downsizer » lorsque les autres approches plus lourdes ne rapportent rien.

  • Une canne de 2,20 m et 40-120 g de puissance de lancer associée à un moulinet garni de tresse PE 4 (33 centièmes)

Je réserve cette canne pour toute les pêches avec de gros jerkbaits et swimbaits jusqu'à 120 g environ.

  • Une canne de 2,50 m et environ 200 g de puissance associée à un moulinet garni de tresse PE 5 (37 centièmes)

J'emploie celle-ci pour toutes les pêches aux swimbaits de plus de 120 g et jusqu'à 200 g. Sa longueur et son action très typée swimbait conviennent parfaitement aux conditions de pêche dans les grands espaces.

1 - Illex Ashura The artist B 220 H / 20 - 60 g

2 - Illex Ashura Night Shadows B 220 XH Big Bait Special / 30 - 120 g

3 - Illex Ashura Night Shadows B 250 XXH The Wild Dog / 100 - 200 g

Ce qui est important ici, au-delà des modèles de cannes, ce sont leurs caractéristiques respectives (longueur et puissance de lancer) et leur complémentarité. Bien entendu, et comme précisé en début d'article, ces caractéristiques valent également pour des cannes spinning.

Un assortiment de leurres

Le Dexter Shad 250 restera ma valeur sûre pour les brochets irlandais. C'est de loin le leurre qui a le plus de brochets à son actif pour moi et les personnes qui m'accompagnent. Néanmoins, et même si je pêche principalement avec des leurres de la marque Illex, je vais chercher chez les autres marques ce que la mienne ne propose pas.

  • Les Jerkbaits

1 – Dexter Jerk 148 (Illex) / 150 mm - 100 g

2 – Buster Jerk (Strike Pro / CWC) / 150 mm - 75 g

Je les utilise dans les mêmes conditions et sur des zones profondes de 2 à 6 m environ. L'intérêt est leur complémentarité que cela soit au niveau de la nage comme au niveau sonore. Le Buster Jerk, très sonore, fera des mouvements amples tandis que le Dexter Jerk 148, beaucoup moins bruiteur, pourra être animé de manière très serrée (quasiment sur place) et donc de manière beaucoup plus lente.

  • Les Swimbaits

Soft swimbaits « type Shad »

1 et 2 – Dexter Shad 250 (Illex) / 250 mm - 88 g

Leurre que j'utilise dans la plupart des conditions, que cela soit sur les zones shallows, à la traîne, sur des zones plus profondes, il suffira simplement d'ajuster le poids de la tête plombée.

3 – Pig Shad (Strike Pro / CWC) / 230 mm - 90 g

Représente une alternative vis-à-vis du Dexter Shad en termes de vibrations et de comportement. Avec son ventre plus plat, il se montrera plus planant sur les pêches au-dessus de plateau herbeux lorsqu'il faut pêcher très lentement notamment.

4 et 5 – Dunkle 9 (Illex) / 228 mm - 130 g

Ce leurre à plombée interne est très stable, permet de pêcher lentement et déplace beaucoup d'eau. Il est excellent pour les pêches sur les shallows et pêchera efficacement jusqu'à 6 m de profondeur environ si on lui ajoute un lest additionnel sous la gorge.

6 – 3D Trout (Savage Gear) / 205 mm - 120 g

Je vais l'utiliser principalement lorsqu'il faut pêcher rapidement un secteur profond (jusqu'à 10 m).

Soft et Hard swimbaits « articulés »

1 - BBZ 1 Slow Sinking (Spro) / 240 mm - 133 g

2 – Dowz Swimmer 220 SF (Illex) / 220 mm - 102 g

3 – Gantarel (Illex) / 160 mm - 70 g

4 – 3D Line Thru Trout (Savage Gear) / 250 mm - 193 g

5 – 3D Line Thru Trout (Savage Gear) 200 mm - 93 g

6 – 3D Line Thru Roach (Savage Gear) / 250 mm - 200 g

Truites, rotengles, perches et anguilles constituent l'essentiel de la nourriture des brochets irlandais. Tous ces swimbaits sont donc utilisés pour leur caractère imitatif. Ils seront très efficaces pour la prospection de la couche d'eau supérieure. Ma préférence va au Dowz Swimmer 220 SF pour sa polyvalence en termes d'action. Il peut nager à la fois comme un hard swimbait en décrivant de jolis « S » en linéaire, mais également en faisant des écarts latéraux à la manière d'un glidebait lorsqu'on le twitche.

  • Les leurres anguilliformes

Les imitations d'anguille ne doivent pas être oubliées ! Effectivement, lorsqu'elles entament leur migration de l'eau douce vers la mer à l'automne et jusqu'au début de l'hiver, les anguilles représentent un met de choix pour les brochets.

1 – Alien Eel (Savage Gear) / 300 mm - 143 g

Le leurre à plombée interne qui fonctionne très bien en linéaire et excelle pour la pêche à la traîne.

2 – Real Eel 3D (Savage Gear) / 300 mm - 56 g (sans tête plombée)

3 – Dexter Eel 210 (Illex) / 210 mm - 64 g (sans tête plombée)

  • Ces petits leurres qui font bouger les gros !

Voici une sélection de leurres moins volumineux qui peuvent rapporter gros en même temps qu'ils permettent de se reposer un peu...

1 – BBZ 1 (Spro) / 150 mm - 59 g

2 – HK Mama (Monarch Dok) / 160 mm - 65 g

3 – Dunkle 7 (Illex) / 195 mm - 62 g

4 – Dexter Jerk 120 (Illex) / 120 mm - 60 g

5 – Salmo Slider Sinking (Salmo) / 100 mm - 46 g

6 – Baby Buster ( Strike Pro / CWC) / 100 mm - 25 g

Les coloris à privilégier

Comme vous avez pu le constater sur les illustrations précédentes, il faut privilégier les coloris qui correspondent aux eaux acides typiques des rivières et lacs irlandais. Les coloris composés pour tout ou partie de jaune, bronze, brun, ou orangé représentent une base puisqu'ils correspondent à la teinte de la majorité des proies des brochets. Cela dit, d'autres coloris doivent venir compléter cette palette de couleurs.

Le bleu est un coloris productif et nombreux sont les pêcheurs s'accordant à dire qu'il s'agit d'un des coloris les plus constants pour le brochet en dehors de l'hexagone.

Les coloris « brochet » fonctionneront évidemment très bien. Comme partout, les gros brochets n'hésitent pas à « croquer » leurs congénères.

Des coloris beaucoup plus agressifs doivent également être de la partie de manière à proposer une alternative aux autres coloris mais aussi pour se rendre bien visible lorsque le ciel est bas (et c'est souvent le cas !).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche du brochet en Irlande

Voyage de pêche en Irlande : Les brochets du Lower Lough Erne