La pêche à gratter : un montage Texan et une animation tout en finesse

© Thierry Cendrier

Pêcher très proche du fond, voire sur le fond permet parfois d’aller chercher des bars que l’on n’aurait peut-être pas pris autrement. Voyons comment mettre en application cette technique particulière de la pêche à gratter.

Retrouvez dans ce sujet, les bonnes périodes et les bonnes zones pour bien exploiter la pêche à gratter. 

Ce qu’il faut avoir en tête lorsque vous pêchez à gratter, c’est que votre leurre doit évoluer dans une zone située au maximum à 30 cm du fond et qu’il est nécessaire de reprendre contact avec lui très souvent, afin d’imiter les proies évoluant sur le substrat ou celles dérivant avec le courant nourricier.

Pêche à gratter

La conduite de ligne

Pour pêcher à gratter efficacement, il est indispensable de conserver sa bannière tendue en permanence pour ressentir tous les contacts avec le fond, sous peine de s’accrocher très souvent… De plus conserver sa bannière tendue lors des animations permet de ralentir la descente du leurre et de lui donner un aspect plus naturel.

Pêche à gratter

Pêcher un peu lourd pour débuter

On entend souvent parler d’une règle de 1 g de plomb par mètre de fond quand on pêche aux leurres. Mais dans le cas des zones à fort courant (et encore plus s’il y a du vent) si l’on veut pouvoir bien prendre contact avec le fond et ressentir au maximum l’évolution de notre leurre sur celui-ci, vous pouvez monter à 2 g (voire plus avec le vent) par mètre de hauteur d’eau.

  • Après avoir lancé votre leurre, laissez-le descendre jusqu’au fond bannière tendue. Vous allez percevoir son arrivée sur le substrat de deux façons  : un toc perceptible dans votre canne et la bannière qui se détend légèrement. Vous pouvez alors débuter votre animation.
  • Canne à 45°, réalisez un coup de scion léger pour décoller le leurre souple du fond. N’hésitez pas à varier l’amplitude et la vitesse au cours de votre animation, pour rompre la monotonie. De même, effectuez parfois deux ou trois animations successivement avant de laisser redescendre le leurre.
  • Laissez redescendre le leurre en l’accompagnant avec la canne et en veillant à toujours garder votre bannière bien tendue. 95  % des touches ont lieu pendant cette phase  !
  • Et recommencez à nouveau.

Pêche à gratter

Accompagner dans les cassures

Il est très important de bien accompagner la descente du leurre dans les cassures pour que celui-ci ne la survole pas. Les prédateurs sont souvent postés dans la pente, car ils ne sont alors pas visibles de leurs proies.

Cependant cela n’est possible que grâce à un sondeur, à une connaissance précise du spot ou en faisant confiance à ses sensations (lorsqu’on n’arrive pas reprendre contact avec le fond au même rythme que précédemment, c’est que celui-ci doit varier).

Pêche à gratter

Puis plus léger

L’expérience venant, vous pourrez alléger le poids de votre tête plombée et alors respecter la règle des ”1g par mètre”. Le but étant alors d’imiter une proie qui dérive dans le courant et d’offrir une présentation plus naturelle.

Une fois que votre leurre est au fond (le toc sera plus discret cependant…), on le soulève légèrement et on le laisse dévaler le courant pour se reposer 2 à 3 mètres plus loin tout aussi discrètement. Cette pêche ressemble au ”toc” des truiteurs et demande concentration et souplesse dans vos animations.

Il faut obtenir une présentation la plus naturelle possible et de permettre à votre leurre de se laisser porter par les veines de courant nourricières.

Le montage texan

Comme vous allez pêcher sur le fond ou à proximité de celui-ci, l’usage du montage Texan (hameçon caché dans le leurre) est recommandé le plus souvent possible pour limiter les accrochages et les pertes de matériel.

En termes de leurres souples, tout est possible, du shad, du slug mais aussi des craws qui sont des imitations d’écrevisses et donc de crabes et de crevettes par la même occasion…

Vous maîtrisez désormais les bases techniques de cette pêche et vous savez où et quand l’utiliser… Il n’y a plus qu’à se lancer pour se rendre compte à quel point elle est rentable et passionnante  !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : La pêche à gratter

La pêche à gratter : les blanks adaptés pour cette technique