La raie, poisson plat combatif

Ici, une grosse raie bouclée prise sur ligne fine. © Guillaume Fourrier

La raie est un poisson plat puissant. Telle une ancre flottante, elle nage en opposition de la ligne lorsqu'on la remonte. Adrénaline garantie.

Noms scientifiques

Les raies désignent de nombreuses espèces du super-ordre Euselachii. Les raies de l’ordre des Rajiformes (Berg, 1940) sont dites raies vraies. Sur les côtes Françaises on trouve près de 20 espèces, notamment la raie bouclée, la raie brunette, la raie étoilée, le pocheteau gris, la raie lisse, la raie pastenague, la torpille marbrée, la raie fleurie, la raie radiée, la raie circulaire, la raie douce et la raie mêlée.

Morphologie

Les raies sont des poissons plats dotés de nageoires en forme d’ailes (les fameuses "ailes de raies" accompagnées de câpres). Selon les espèces, elles peuvent avoir une couleur noir ou beige parsemé ou non de tâches. Leur queue est assez longue.

Lieux de pêche

Les raies vivent posées sur le fond et évoluent au ras du fond sableux riches en coquillages. Elles aiment aussi la proximité de roches, pour cette recherche de coquillages. Souvent posées ou enfouies sur le sables ou autres fonds plats, les raies respirent en captant l’oxygène par les fentes branchiales situées sur leur face ventrale blanche. Elles ne s’interdisent pas une virée en surface pour se saisir d’une proie. 

Techniques de pêche

Il existe de nombreuses espèces de raies plus ou moins grosses. Un montage de base pour cibler les raies en bateau : un coulisseau et une longue potence d'1 mètre s’il y a de la vague et 1,5 m par mer calme. Il faut opter pour un fil raide en fluorocarbone de diamètre 0,40 mm. Sur l'hameçon de taille 2/0 à 4/0, on fixe une lamelle de maquereau. On peut aussi utiliser un hameçon triple n° 1. Du bord, on opte pour un montage à deux empiles de 40 cm en 0,35 mm, présentant des hameçons simples à hampe longue de taille 2 à 1.

Reproduction

Elles atteignent leur maturité sexuelle entre 50 et 90 cm de longueur selon les espèces.

Une petite raie prise du bord de mer

Taille et poids

  • Taille légale de capture (minimum légal) : aucune, je préconise 50 cm
  • Taille de maturité sexuelle : 50 à 90 cm selon les espèces
  • Taille moyenne : 0,80 à 1,30 m selon les espèces
  • Taille maximale : 2,50 m (210 kg)
  • Record de France : 37,1 kg (Raie pastenague, Arcachon, Aquitaine, 14/05/2001)
  • Record du Monde : 201,39 kg (Raie pastenague, Espagne, 01/09/1999)

Bon à savoir

La raie pastenague – Dasyatis pastinaca (Linné, 1758) – est venimeuse et dangereuse. Elle dispose d’un dard qui envoie un venin (très) douloureux. Attention à ne pas y mettre les doigts. Étant donné le gabarit hors norme du record du monde de raie pastenague, largement au delà des données scientifiques, il pourrait s’agir d’une confusion avec une raie pastenague épineuse – Dasyatis centroura (Mitchill, 1815) – très présente sur les côtes Espagnoles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...