Fish & Curious Épisode 6 - Thomas Caumartin : Plutôt Maison ou Ferrage ?

© Thomas Caumartin

L'interview Fish & Curious est désormais un rituel auquel Thomas Caumartin s'est prêté volontier. Sans surprise le black bass a été au centre des débats, qu'il s'agisse de Bass du Sud Ouest, d'Estrémadure, des USA ou du Mexique !

Quel est ton poisson favori ?

Thomas Caumartin –  Le black bass ! (rires)

Quelle est ta technique favorite ?

Thomas Caumartin – Les opérations tactiques dans les frondaisons.

Quel est ton pattern ultime ?

Thomas Caumartin – Swimming Jig. C'est hyper versatile, ça permet de pêcher à peu près tout correctement et dans pas mal de conditions.

Joli Largemouth de lac
Joli Largemouth de lac

Quelle est ta saison favorite ?

Thomas Caumartin – L'automne pour plusieurs raisons. Les poissons sont actifs, la météo est en général correcte, les lumières sont belles.

Plutôt bassiste ou Basser ?

Thomas Caumartin – Basser ! J'aime beaucoup écouter la musique mais je n'ai pas vraiment la fibre pour en jouer ! (rires)

Bass Off the Worm !
Bass Off the Worm !

Plutôt US ou Japon ?

Thomas Caumartin – France ! Pour moi les japonais font du super matériel et les américains savent pêcher. Je précise que c'est une blague ! (rires)

Prespawn ou Postspawn ?

Thomas Caumartin – Arf… Le Prespawn dans notre région c'est cool, il y a plein de petits plans d'eau dans lesquels il y a des très beaux poissons à faire. Quand c'est bien fait, le Prespawn est quand même une super période.

Un autre joli poisson de lac
Un autre joli poisson de lac

Plutôt Oxmo ou Wu Tang ?

Thomas Caumartin – Coup de cœur pour Tonton Ox, il est tellement gentil ! En plus j'ai vu le Wu Tang Clan en concert récemment et malheureusement ce n'est plus ce que c'était…

Pêche en musique ou en silence ?

Thomas Caumartin – Ah, ça dépend des moments. Le plus souvent en silence car on oublie de mettre de la musique tellement on a envie de prendre des poissons !

Plutôt  No Kill ou Catch & Release ?

Thomas Caumartin – Plutôt Catch & Release. Prendre les poissons et les relâcher dans les meilleures conditions sans en faire une apologie extrémiste.

Le Catch & Release comme ligne de conduite pour assurer l'avenir des populations de poissons
Le Catch & Release comme ligne de conduite pour assurer l'avenir des populations de poissons

Plutôt Float ou Boat ?

Thomas Caumartin – Pendant l'interview je suis sur un bateau qui est cool mais ce que je kiffe le plus c'est d'être tout seul sur mon Float à rentrer sous les frondaisons. Le Float Tube, lorsqu'on est bien équipé c'est vraiment génial !

Plutôt Maison ou Ferrage ?

Thomas Caumartin – Je suis quand même plutôt casanier depuis que j'ai fondé une petite famille qui occupe avec bonheur pas mal de mon temps ! Je rigole tellement avec mon fils ! Je vais donc dire « Maison » car j'y consacre plus de temps que la pêche.

Gros black bass pris sur un Rubber Jig
Gros black bass pris sur un Rubber Jig

Coup du matin ou coup du soir ?

Thomas Caumartin – Je dirais coup du matin.

Plutôt Tresse ou nylon ?

Thomas Caumartin – Plutôt fluorocarbone pour moi.

Un ballon de Rugby du Sud Ouest !
Un ballon de Rugby du Sud Ouest !

Ton meilleur souvenir de pêche ?

Thomas Caumartin – Une session avec mon Lieutenant « Brad La Foudre » avec qui je suis sur le bateau aujourd'hui. Le souvenir d'un Bass d'un autre univers fait ensemble sur Lacanau. De l'adrénaline de bout en bout ! Et plus récemment, un souvenir de pêche avec l'équipe d'Escape Feeling sur le bateau de Paul Lunaud (Moniteur Guide de Pêche au sein du camp de pêche Extremadura Monsters NDLR) sur le lac d'Orellana en Estremadure où l'on avait passé une semaine d'anthologie et je garde notamment un souvenir incroyable d'une grosse pêche de Bass en Topwater, de bon matin, enveloppé de cette ambiance de lever de soleil et ses lumières espagnoles qui font de ces instants des moments gravés à jamais.

Joli black bass d'Estrémadure pris lors d'un séjour entre amis chez Extremadura Monsters
Joli black bass d'Estrémadure pris lors d'un séjour entre amis chez Extremadura Monsters

Ta destination rêvée pour aller pêcher le Bass ?

Thomas Caumartin – Il y a un truc qui me tente depuis quelques années et que j'aimerais bien réaliser un jour : aller pêcher des Bass de souche Florida au Mexique. Certaines connaissances y sont allées. J'aimerais attraper quelques black bass sur El Sato notamment. Même si les américains me font un peu peur (rires), j'irais bien attraper des black bass aux US également.

Ta mésaventure la plus drôle ?

Thomas Caumartin – Me casser la cheville en pêchant le black bass. J'étais tellement focalisé sur les poissons à attraper que j'en ai oublié qu'il y avait un quai… j'ai fait une chute de 3 – 4 m de haut… voilà. (rires)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...