Savoir-faire / Comment aborder et pêcher efficacement les chasses de bars ?

© Thierry Cendrier

La chance de tomber sur une chasse n'arrive pas à chaque sortie. Lorsque c'est le cas, il faut savoir en tirer partie et pour cela il est préférable de prendre certaines précautions et accorder une attention très particulière à la stratégie à mettre en place pour les exploiter.

Si une chasse est un moment d'euphorie autant pour le pêcheur que pour les prédateurs, elle peut néanmoins s'interrompre très vite et il est aussi possible parfois d'éprouver un grand nombre de difficultés à capturer un poisson. C'est pourquoi il faut être prudent dans son approche et varier les présentations.

Les aborder de loin

Un bateau qui arrive à grande vitesse sur une chasse, même parfaitement établie, peut l'interrompre en quelques secondes. Pour profiter de ces moments particuliers le plus longtemps possible il faut faire preuve de discrétion. Il convient donc « d'attaquer » la chasse de loin et de la contourner largement pour se replacer. En fonction du vent et du courant , placez-vous en amont pour dériver en silence vers la chasse et commencez à pêcher avec des leurres qui permettent des lancers très lointains.

Abordez les chasses de loin pour un maximum de discrétion
Abordez les chasses de loin pour un maximum de discrétion

Pêcher vite

Dans une chasse, on est en présence de poissons en pleine activité alimentaire, ils sont affairés à capturer des proies qui fuient et n'hésiteront donc pas à attaquer un leurre animé à grande vitesse. Pêchez donc vite pour coller au contexte et pour multiplier les prises.

Dans ce contexte, les jigs, les poissons nageurs, les leurres souples et les leurres de surface peuvent tous fonctionner. Cependant si les oiseaux sont trop nombreux, la pêche aux leurres de surface peut rapidement vous conduire à quelques mésaventures…

À la volée et en linéaire

Dans cette logique, une pêche entre deux eaux avec des techniques d'animation rapide sont les plus efficaces. Vous pouvez alors pêcher tout simplement en linéaire ou à la volée. Une pêche en traction avec des animations courtes et toniques est aussi très productive.

Les pêches rapides, aux poissons nageurs ou aux leurres souples sont très efficaces sur les chasses
Les pêches rapides, aux poissons nageurs ou aux leurres souples sont très efficaces sur les chasses

Couleur et taille de leurre

Parfois la frénésie est telle que tous les leurres de votre boîte vont fonctionner peu importe la taille ou la couleur. Vous pourrez cependant remarquer qu'un modèle particulier produira des prises plus grosses ou en plus grande quantité, mais vous pourrez tirer votre épingle du jeu quel que soit le leurre lancé.

Cependant, ce n'est pas toujours le cas et les prédateurs peuvent être fixés sur une proie particulière et n'attaquerons aucun leurre qui ne lui correspond pas. Ainsi il faudra bien observer et déterminer quelle est la nourriture du moment et choisir dans sa boîte la bonne taille et la bonne couleur. Cela peut devenir parfois un vrai casse-tête et il n'y a rien de plus frustrant que de voir tous ces poissons se remplir la panse sans arriver à en leurrer un.

Si  les prédateurs sont fixés sur un type de proies, il faudra parfois chercher le bon leurre
Si les prédateurs sont fixés sur un type de proies, il faudra parfois chercher le bon leurre

La bonne profondeur

Les plus gros sujets sont parfois un peu en marge de la chasse
Les plus gros sujets sont parfois un peu en marge de la chasse

Enfin, les chasses ayant lieu en pleine eau, si la profondeur est importante il faut parfois, pour réussir au mieux sa pêche, trouver la profondeur adéquate. En règle générale, il faudra exploiter la couche d'eau s'étalant de la surface jusqu'à la profondeur ou se situe les bars. Leur action de chasse étant orientée vers le haut. Mais il est aussi tout à fait possible qu'ils restent à une profondeur déterminée ou que la chasse soit étagée en fonction des tailles ou des espèces présentes. Ainsi, deux pêcheurs faisant évoluer leur leurre à une profondeur différente ne prendront peut être pas les mêmes espèces ou la même taille de poissons. Une pêche plus lente, plus planante et en marge de l'activité principale peut d'ailleurs apporter moins de touches mais des plus gros sujets...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...