Fish & Curious Épisode 5 - W. Chassaing : "Je n'échangerais ma place pour rien au monde !"

© William Chassaing

Pour faire suite au portrait de William Chassaing, fondateur du groupe Facebook "Brochet Addiction", nous l'avons soumis au désormais traditionnel "Fish & Curious". Sans surprise, il est toujours question de passion pour le brochet et le rugby, le tout dans la bonne humeur !

Quel poisson préfères-tu pêcher ?

William Chassaing – Le brochet, définitivement ! (rires) Pour la touche et le combat.

Quelle est ton approche technique préférée ? 

William Chassaing – La pêche du brochet au Soft Swimbait que cela soit en linéaire ou en traction, tout dépend de la configuration et du comportement des poissons.

Quelle est ta saison favorite ?

William Chassaing – L'automne sans hésitation ! C'est généralement à ce moment-là que les plus gros poissons sont les plus actifs puisqu'ils se préparent à passer l'hiver. Nous faisons très souvent de belles sessions sur la période septembre-octobre. La chasse arrive également à ce moment-là, tout se mêle et ça a le don de m'exciter comme une puce au salon de la moquette ! (rires)

William est un très joli brochet landais
William est un très joli brochet landais

Quel(s) pêcheur(s) t'inspire(nt) le plus ? 

William Chassaing – Je pense spontanément à des grands noms comme Gaël Even, Frédéric Jullian, Samir Kerdjou, évidemment… Je pense aussi à Alain De Wael, surnommé « l'indien », un ami Moniteur Guide de Pêche sur Biscarosse avec qui je pêche beaucoup. C'est lui qui m'a fait entre autres découvrir le lac, c'est une sorte de mentor. Je pense aussi à mes collègues de pêche, Roro, Gérald et Pépé.

Tu ne dois garder qu'un seul leurre pour tout le restant de ta vie de pêcheur de brochet : lequel ? 

William Chassaing – Un shad à palette ! Ce n'est pas pour rien qu'il y en a un sur le logo du groupe "Brochet Addiction" ! C'est le sauve-capot par chez nous !

Quel(s) terme(s) défini(ssen)t le mieux ta vision de la pêche ? 

William Chassaing – La passion et le partage, des valeurs héritées du Rugby. De la même manière que l'on se retrouve à la mi-temps sur le bord du terrain pour manger des citrons, à la pêche on se retrouve pour casser la croûte, partager une bonne bière entre amis et discuter tous ensemble de la stratégie pour attaquer l'après-midi ! Il y a la 3ème mi-temps aussi ! On discute, on debriefe sur la session de pêche.

Le rugby, une autre passion de William
Le rugby, une autre passion de William

Pêche solitaire ou à plusieurs ?

William Chassaing – À plusieurs. J'aime bien lorsque je partage une sortie pêche avec au moins une personne. Il m'arrive d'y aller seul mais c'est rare et encore plus rare depuis la création du groupe "Brochet Addiction" car je suis beaucoup sollicité ! (rires) D'ailleurs, j'ai récemment emmené le jeune Théo Costesèque, le centre de l'équipe de France de Rugby des moins de 21 ans ! Il a fait un silure d'1,50 m au bout de quelques lancers et plus d'une vingtaine de brochets dont un joli 92 ! Je lui ai redonné goût à la pêche et depuis il est à fond dedans, c'est génial !

William et ses comparses de session !
William et ses comparses de session !

Lac ou rivière ?

William Chassaing – Lac, sans hésiter puisque j'habite au bord des grands lacs du Sud-Ouest ! Je n'ai d'ailleurs pas vraiment l'habitude de pêcher en rivière. Il faut qu'il y ait de la place car moi-même j'en prends. Déjà. (rires)

Bière ou café ?

William Chassaing – Bière à la mi-temps !

Tu as perdu combien de téléphone dans l'eau ?

William Chassaing – Aucun ! S'il y a bien quelque chose que je n'aime pas c'est entendre une sonnerie de téléphone lorsque je suis en train de pêcher donc il est systématiquement sur « silencieux ». Je ne le regarde que de temps en temps. D'ailleurs, je demande à toutes les personnes qui pêchent sur mon bateau de couper le leur !

William et... un brochet !
William et... un brochet !

Et tu n'as jamais perdu de canne à pêche non plus ?

William Chassaing – Si ! Même des cannes à pêche d'invités et plus précisément celle du beau-fils de Franck Delmontheil, patron de Radio Bécasse et grand bécassier qui a notamment écrit plusieurs livres sur le sujet, que j'avais invité à partager une sortie pêche sur mon bateau ! Sur un brochet de 70 cm, je veux prendre l'épuisette et je tombe dans le bateau. Dans ma chute j'ai fait tomber la fameuse canne par-dessus bord… Je lui dois une nouvelle session pour réparer ma faute. (rires)

Pêche du bord ou en embarcation ?

William Chassaing – Je ne lâcherai mon Bass Boat sous aucun prétexte !

Float-tube ou bateau ?

William Chassaing – Bateau. Bateau. Bateau. Je n'ai jamais fait de Float tube.

Alumacraft Escape 165 : le fidèle destrier de William
Alumacraft Escape 165 : le fidèle destrier de William

Pêche en silence ou pêche en musique ?

William Chassaing – En silence mais c'est moi qui fait la musique ! C'est pêche dans la bonne humeur ! (rires)

Pêche en France ou à l'étranger ?

William Chassaing – En France même si j'aime bien voyager. J'aime mes lacs et je n'échangerai ma place pour rien au monde !

Coup du matin au coup du soir ?

William Chassaing – Le coup du matin à la fraîche.

Quel est ton meilleur souvenir de pêche ?

William Chassaing – Celui qui me vient en premier à l'esprit est très récent puisqu'il s'agit de l'ouverture de feu que j'ai faite cette année avec de nombreux brochets et notamment un magnifique poisson de 1,11 m dans le lot ! ça n'a pas plaisanté, les leurres ont dégusté. (rires)

Magnifique brochet d'1,11 m comme cerise sur le gâteau d'une ouverture 2020 très fructueuse !
Magnifique brochet d'1,11 m comme cerise sur le gâteau d'une ouverture 2020 très fructueuse !

Ta mésaventure la plus drôle ?

William Chassaing – Ma mésaventure la plus drôle ?... Ah si ! La fois où j'ai voulu me rafraîchir mais que malheureusement j'ai perdu mon pantalon en plongeant de mon bateau. Je me suis retrouvé à poil dans le port avec rien pour pouvoir me camoufler un peu. Voilà… (rires)

Après, j'ai failli couler plusieurs fois à cause du fait d'avoir oublié de remettre le bouchon de vidange tellement j'étais pressé de pêcher…

Il y a aussi les souvenirs des très bonnes rigolades entres potes !

Merci William !

William Chassaing – Adishatz et Pike On !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...