Les différents types d’appâts utilisés pour escher au method-feeder

© Mickaël Le Poursot

La pêche en method-feeder permet d’utiliser nombre d’appâts différents. Attardons-nous sur les plus couramment utilisés.

Les bouillettes

Appâts incontournables dans la pêche en method-feeder : elles sont attractives, sélectives et faciles à utiliser. On utilisera au method-feeder principalement des appâts de petites tailles (10 mm et moins). On en trouve trois sortes :

Les bouillettes denses

Appat methodfeeder

Elles permettent une présentation sur le fond. Elles peuvent s’utiliser avec n’importe quel montage (tresse ou monofilament). On peut éventuellement amorcer aussi avec (fronde ou bait-rocket).

Les bouillettes flottantes

Appat methodfeeder

Elles permettent une présentation décollée dans le nuage d’amorce ou au-dessus. Soit on les utilise bas de ligne décollé entièrement, soit il faut rajouter un lest (chevrotine ou pâte plombée) sur le bas de ligne pour choisir la hauteur à laquelle la bouillette va flotter.

Les bouillettes « wafter »

Appat methodfeeder

Ce sont des bouillettes dites équilibrés. A la base elles sont flottantes (mais légèrement) et coulent sous le poids de l’hameçon une fois eschées. Elles sont parfaites pour des présentations équilibrées quand les poissons sont délicats.

Les pellets

Appat methodfeeder

Très attractifs et proches de la composition de l’amorce (surtout quand elle comporte tout ou partie de pellets), ils sont indispensables à prévoir lors de pêche en carpodrome. Pour les escher, soit ils sont pré-percés et peuvent être eschés classiquement au cheveu. Soit ils ne sont pas percés et le mieux est de les fixer avec un bait-bander (élastique).

Les faux-appâts

Appat methodfeeder

Les appâts plastiques sont très intéressants, car ils tiennent très bien au cheveu. Les couleurs et formes sont également importantes. On en trouve des flottants ou coulants. Les plus utilisés sont les faux maïs et faux asticots. Ils permettent de pêcher efficacement (en étant plus solides que les appâts naturels) quand les petits poissons blancs mangent rapidement les appâts réels sur le cheveu.

Les appâts naturels

Les graines

Appat methodfeeder

La plus utilisée pour escher (de par sa taille et attractivité) est le maïs doux. C’est une graine très attractive, mais fragile quand les petits poissons blancs sont voraces. C’est la seule limite d’utilisation du maïs doux.

Les esches animales

Appat methodfeeder

Asticots ou vers de terreau sont des esches de tout premier ordre. Ils sont à escher sur un maggots-clip. Leur limite d’utilisation est, comme pour le maïs doux, le fait d’être rapidement mangé par les petits poissons blancs quand ils sont en nombre et actifs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...