Pêche au feeder, réaliser un montage à plat

© Mickaël Le Poursot

La pêche au feeder est une technique pour traquer les poissons blancs. C'est une pêche ou l'on porte un amorçage prêt de l'hameçon grâce à une cage garnie d'amorce. Cet ensemble est lancé. Voyons comment réaliser ce montage.

Le montage à plat est l'un des montages feeder les plus usités. Pour plusieurs raisons :

  • Il est facile à réaliser
  • Il s'adresse en priorité aux beaux poissons (brèmes, tanches, barbeaux…)
  • Il s'emmêle peu au lancer
  • La compétition feeder International (règlement FIPSED) oblige à avoir un montage coulissant. Ce montage y répond parfaitement

Etapes de réalisation

Feeder, le montage à plat
Feeder, le montage à plat

1 -Enfiler sur le corps de ligne (ou tête de ligne), la perle coulissante à agrafe ou un micro-émerillon à agrafe. Ajouter ensuite un stop-float de qualité.

Feeder, le montage à plat
Feeder, le montage à plat

2 - En laissant au moins 25 cm en repliant la fin de ligne, commencer la torsade.

Feeder, le montage à plat
Feeder, le montage à plat

3 -Finir la torsade (longueur totale 8 à 15 cm maximum) avec un nœud double (comme une double boucle).

Feeder, le montage à plat
Feeder, le montage à plat

4 - Le montage est terminé.

Feeder, le montage à plat
Feeder, le montage à plat

5 - Si vous le souhaitez, vous pouvez rajouter un émerillon à l'extrémité de la torsade pour fixer le bas de ligne.

  • Avantage : le bas de ligne vrillera moins au lancer ou en ramenant
  • Inconvénient : en cas de pêche à longue distance, le montage est susceptible de s'emmêler un peu plus au lancer

Variantes possibles

  • Rajouter un stop-float au-dessus de la perle qui peut servir à réaliser un « auto-ferrage » (comme sur la photo d'ouverture du sujet)
  • Intercaler entre la perle et l'agrafe qui tient le feeder une potence en fluorocarbone ou tresse pour avoir un montage qui se pose plus doucement en cas de petits poissons.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...