Le montage drop shot pour décider les poissons engourdis

Perche pêchée en drop shot © Gauthier Martin

Le drop shot est un montage simple et redoutablement efficace pour décider des poissons postés sur un secteur bien précis et peu enclin à se déplacer.

Le montage drop shot

Tout pêcheur au leurre qui a un minimum d’expérience sait que la clé de la réussite est d’adapter sa technique en fonction des conditions climatiques et de l’humeur du poisson.

Le montage drop shot consiste à monter sa ligne avec un hameçon simple au-dessus d’un plomb. L’hameçon est espacé en moyenne à 50 cm du plomb.

Cette configuration permet d’animer très lentement son leurre. En tendant et en détendant la ligne, on peut faire monter et descendre le leurre sur place. Ce montage autorise des animations très lentes, voire même statiques.

Il excelle lorsque l’on veut gratter minutieusement le fond sans trop accrocher.

Les hameçons

Pour monter la ligne on peut utiliser un hameçon simple Wacky, Drop Shot ou Texan. Il existe plusieurs possibilités pour fixer l’hameçon sur la ligne, le nœud Palomar pour les hameçons Wacky ou Texan comme ci-dessous.

Autre montage, un nœud de cuiller si c’est un hameçon spécial Drop Shot avec deux œillets, comme ci-dessous.

Les plombs

On trouve également toutes sortes de plombs pour le Drop Shot. On peut utiliser une simple chevrotine ou un plomb à œillet. De nombreuses marques proposent aussi des plombs spécifiques pour le Drop Shot, de forme allongée, arrondie, plate, carré, il y'en a pour tout type de poste.

Dans le courant, j’aime utiliser une forme allongée ou plate. Et dans les eaux fermées, je préfère une forme arrondie ou carré.

Un montage modulable, efficace et simple à animer

Le Drop Shot est une technique relativement simple, à condition d’être délicat et patient. Il faut une canne très sensible avec une action assez douce.

C’est un montage que l’on accroche moins dans les obstacles grace au plomb présent sous l’hameçon. J’utilise le Drop Shot quand je veux peigner minutieusement un poste où je sais qu’il y a du poisson posté, mais qu’il faut une animation lente et précise pour le duper.

Il existe plusieurs variantes à ce montage, on peut par exemple mettre deux hameçons simples sur sa ligne avec deux leurres de la même taille, ou bien un gros et un petit.

Il y a aussi une autre méthode que j’utilise souvent à la place du nœud palomar pour fixer mon hameçon. Je vous dévoile cette alternative et quelques astuces supplémentaires sur cette technique dans un prochain article.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...