Salmo Slider, un leurre qui glisse ou qui coule

© Fred Brilloux

Le Salmo Slider est un leurre dur qui est décliné en version flottante ou coulante. S’il reste très efficace pour les carnassiers, ces deux versions ne s'animent pas de la même façon. Découverte d’un leurre qui pourra être utilisé en eau douce comme en mer.

Véritable aimant à poisson, ce leurre est présent dans mes boites de pêche (mer et eau douce). Il se décline en plusieurs tailles en flottant ou en coulant, avec une large gamme de coloris. Ce n’est pas vraiment sa présentation qui attire l’œil, ne brillant pas spécialement par son look, mais en revanche par sa forme triangulaire proche de celle des leurres Lipless. Cette forme laisse un peu perplexe avec son attache à l’avant.

Salom Slider

Efficace en eau douce comme en mer

Si ce leurre est conçu pour la traque des brochets, lorsque je le présente, je préfère dire qu’il est polyvalent, car nous pouvons leurrer une grande majorité des carnassiers d’eau douce (brochet, sandre, silure, perche, black, chevesnes), voir marin avec le bar, la carangue...

Il suffit de le voir évoluer pour comprendre.

Salmo Slider

Le Slider flottant, une animation rapide

Le flottant n’est pas le plus simple à animer, mais il n’en ait pas moins efficace. Comme les autres leurres, avant de le propulser à grande distance et de la ramener sans vraiment connaître sa nage, il s’avère judicieux de le faire évoluer près de soi afin de comprendre et de mémoriser l’animation pour la transformer en un piège fatal pour les poissons.

Lorsque le Slider se pose sur l’eau, il se maintient à la surface puis dès la première impulsion que nous lui imprimons, il pénètre dans la couche d’eau sous 10 cm environ, c’est alors qu’il faut synchroniser la rotation de la manivelle et l’action de la canne.

Canne basse, avec un mouvement linéaire de haut en bas il faut être assez rapide pour que le Slider flottant, zigzague sous la pellicule de l’eau. Les arrêts sont impératifs, mais seront de courte durée.

Ce leurre a l’art de se faufiler à travers les obstacles, au-dessus des herbiers ou au travers de ces derniers. Même dans une rivière ou un fleuve possédant un débit soutenu sa nage reste convaincante.

Salmo Slider

Le slidder coulant

Le coulant quant à lui est plus simple d’emploi que son frère flottant. Son animation sera beaucoup plus lente avec des pauses relativement longues. En effet, ce leurre descend lentement dans la couche d'eau.

Vous calculerez combien de temps il est nécessaire pour qu'il atteigne 1 m de profondeur. Attention, en fonction de la densité de l'eau, il n'aura pas toujours la même vitesse de descente.

Le Slider coulant ne doit pas être brutalisé sous peine d'emmêlages réguliers.

L’animation se fera canne basse avec les mêmes mouvements que pour le flottant, mais beaucoup plus lents avec des pauses indispensables pour que le prédateur (par exemple un brochet) s’intéresse à ce leurre.

 

Le Salmo Slider se décline en une multitude de couleurs et de trois tailles différentes (7, 10 et 12 cm)

  • 7 cm flottant (17 g) ou coulant (21 g)
  • 10 cm flottant (36 g) ou coulant (46 g)
  • 12 cm flottant (60 g) ou coulant (70 g)

Prix entre 10 et 13 €

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...