La grande vive, attention aux piqûres

Une grande vive prise sur un jig © Guillaume Fourrier

La grande vive est un petit carnassier opportuniste affichant de jolis contrastes et un bleu électrique sur les nageoires. Sa nageoire dorsale contient un venin puissant, attention aux piqûres.

Nom scientifique

Trachinus draco (Linné, 1758)

Morphologie

La grande vive possède une première nageoire dorsale de petite taille et de couleur noire, épineuse et venimeuse. Elle possède des épines au-dessus de l’oeil, une grande bouche et des yeux rapprochés. Son corps est haut au niveau de la tête et s’affine progressivement jusqu’à la queue. Elle possède de petites stries latérales bleues sombres et jaunes tout au long du corps de couleur brun-jaune.

Lieux de pêche

La grande vive vit dans les faibles profondeurs sur les sédiments sablonneux ou gravillonneux fins dans lesquels elle s’enfouit. Elle peut descendre à plus de 100 m de profondeur l’hiver lors de ses migrations. On la trouve en mer du Nord, Manche, Atlantique et Méditerranée.

Techniques de pêche

La grande vive est vorace et se prend aux jigs papillonnants et brillants. Remplacez l’hameçon triple par un hameçon simple sur la cuillère ondulante ou le jig, de manière à décrocher les vives plus facilement et en évitant les piqûres. En dandinant un jeu de plume au ras du fond, vous pouvez en capturer plusieurs d'un seul coup. Cela arrive souvent à notre dépend lors d'une pêche du maquereau.

Une pince permet de se saisir de la vive

Reproduction

La période de fraie de la grande vive a lieu de juin à août dans la Manche, en mai en Aquitaine et  au printemps et en été en Méditerranée. Les vives se rapprochent alors du bord.

Taille et poids

La grande vive mesure en moyenne 12 à 35 cm et peut grandir jusqu'à 53 cm (1,9 kg). Le record de France : 0,630 kg (Boulogne-sur-Mer, 16/10/2011). Record du monde : 1,74 kg (Espagne, 11/06/2005).

Bon à savoir

La piqûre de vive est douloureuse et si saisissante qu’elle peut être la cause de malaise. Le venin se dégrade à la chaleur. Au bout d'une bonne minute dans l'eau chaude, la douleur s’apaisera. Sans source de chaleur à portée de main, la douleur peut durer 30 minutes.
Il est indispensable de s’équiper d’une longue pince à poisson pour se saisir de la vive.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...