Pêcher les carnassiers à la grenouille.

Pêche des carnassiers (ici un brochet) avec des leurres imitant la grenouille © Gauthier Martin

Les grenouilles ne sont pas toujours les proies auxquelles on pense en priorité pour les poissons carnassiers. Pourtant, elles sont omniprésentes dans les zones humides et sont un mets de premier choix pour le brochet, le black-bass, le silure ou encore la perche… Autant de poissons qui se laissent volontiers tenter par une bonne petite cuisse de grenouille !

La bonne saison

Vous l’avez surement remarqué, chaque année dés que les beaux jours reviennent, les grenouilles entrent en période de reproduction. Leurs coassements rythment la vie du marais et il suffit de marcher au bord de l’eau pour voir plein de ces petits batraciens cachés dans la végétation ! À cette époque, les grenouilles sont très actives. Elles sont moins méfiantes, car elles se concentrent sur leur reproduction. Cela n’échappe pas aux carnassiers qui profitent de cette effervescence pour en faire un festin !

Pêcher avec des grenouilles
Pêcher avec une vraie grenouille est strictement interdit !

Les différentes imitations de grenouille

Attention, il est interdit d’utiliser une vraie grenouille en guise d’appât, cette technique de pêche se pratique avec des leurres de surface qui imitent la grenouille.

Sur le marché on les trouve souvent sous le nom "frog", il en existe plusieurs styles plus ou moins réalistes. La plupart sont des leurres souples ou semi-rigides (coque dure sur la partie ventrale). Personnellement, je n’ai qu’un seul modèle de "frog" en leurre dur, ce ne sont pas les plus intéressants selon moi. Intéressons-nous plutôt aux modèles souples et semi-rigides.

Peche à la grenouille
Grenouille coffrée par un brochet

Dans cette catégorie on a les imitations de la même matière que les leurres souples standard, on choisit son armement en fonction de la profondeur de nage que l’on souhaite prospecter. Généralement on équipe ce type de leurre souple avec un hameçon texan non lesté ou très légèrement. Le but est d’évoluer en surface ou subsurface comme une vraie grenouille. Il existe aussi des "frogs" souples ou semi-rigides, mais avec le corps creux. Ces derniers sont vendus armés avec un ou deux hameçons texans. Il y a aussi des modèles réalistes, des poppers, des crawler, des "frogs" à bavette… Ce sont des leurres de surfaces qui passent partout et qui permettent d’aller chercher le poisson dans les endroits les plus encombrés.

Pêche à vue et sensations fortes

Utiliser un leurre en forme de grenouille est sans aucun doute l’une de mes pêches préférées. Quoi de plus ludique et excitant que d’essayer de faire évoluer son leurre comme une vraie grenouille ? On peut lancer son leurre sur la berge (au sec), puis le faire tomber à l’eau d’un coup de scion pour imiter une grenouille qui vient de sauter. On peut aussi longer les bordures, traverser les champs de nénuphars, les roselières et les bois morts.

Pêcher avec des grenouilles
On peut promener sa grenouille le long des berges

L’animation consiste à faire avancer le leurre par des petits coups de scion secs. Il est possible de marquer des pauses pour décider le poisson. J’ai déjà vu un brochet attaquer après une pause de plus de deux minutes suite à une conversation téléphonique ! Les attaques sont surprenantes et spectaculaires, on voit parfois la vague du poisson derrière la "frog" juste avant qu’il ne crève la surface pour l’engloutir !  Ce leurre original est un vrai 4x4 qui tire son épingle du jeu à l’aube et au crépuscule, durant la saison estivale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...