Ne négligez pas la truite pendant l'été !

Les couleurs magnifiques de la truite © Gauthier Martin

Le grand rush de l’ouverture de la pêche à la truite est passé et les foules de pêcheurs présents sur certains parcours ont disparu. Les rivières sont redevenues calmes et les truites sont de sortie. C’est le moment d’en profiter !

L’ouverture en 1 ère catégorie

Au mois de mars, nous attendons tous avec impatience l’ouverture de la pêche à la truite en 1 ère catégorie. Le jour de l’ouverture et les semaines qui suivent, nous sommes nombreux à tenter notre chance au bord de l’eau. Mais les températures basses et les débits soutenus rendent la pêche plus compliquée en début de saison. Les poissons se réveillent tout juste de l’hiver et ils ne sont pas très actifs. Les truites voient également passer beaucoup de pêcheurs, ce petit manège n’échappe pas aux farios sauvages qui deviennent de plus en plus méfiantes.

Pêcher la truite en été
Lever du jour en été

En mai c’est le brochet

Quand vient le mois de mai, nous pouvons retourner pêcher les carnassiers et plus particulièrement le brochet en 2ecatégorie. Cela signifie aussi que les rivières à truites vont être beaucoup moins sollicitées qu’en mars et en avril. La pression de pêche diminue, les eaux se réchauffent et les débits ralentissent. Tous les facteurs sont réunis pour trouver de belles farios sauvages, c’est le moment d’en profiter ! Vous pouvez avoir de belles surprises jusqu’en septembre.

Pêcher la truite en été
La grosse truite vorace

Des couleurs splendides

L’été dernier après plusieurs sorties infructueuses en 2ecatégorie, je décide de retourner voir une rivière de 1recatégorie que je n’avais pas pêchée depuis fin avril. Le niveau de la rivière est plus bas, il y-a moins de débit et la végétation s’est considérablement développée sur les berges. À peine arrivé, j’aperçois une truite qui vient crever la surface pour gober un insecte. Je m’approche doucement et lance mon leurre juste à côté d’elle, mais ce dernier s’emmêle en touchant l’eau, mince. Je ramène à toute vitesse le leurre emmêlé en surface et arrivé à 1 mètre de moi, je vois la grosse fario se jeter dessus. Je n’en reviens pas, en plus d’avoir une robe magnifique, cette truite était totalement enragée !

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...