Quelle colle utiliser pour les leurres souples ?

© Benjamin Le Provost

Le collage d’un leurre souple à sa tête plombée est une action simple à condition d’utiliser les bons produits dans les bonnes conditions. Voici un comparatif de plusieurs colles que j’ai utilisé ainsi que quelques conseils d’utilisation tirés de mon expérience.

Qui n’a jamais connu de galère en pleine partie de pêche avec sa colle à leurre ? Entre les tubes bouchés, ceux mal fermés qui coulent dans votre boite à leurres ou encore les collages qui ne tiennent pas… ce genre de souci est arrivé au moins une fois à chaque pêcheur. 

Le collage d’un leurre souple est une étape importante permettant d’assurer la bonne nage de celui-ci, mais aussi d’augmenter sa résistance aux déchirures.

Les qualités recherchées pour une colle sont :

  • Un collage fort et rapide.
  • Un tube qui ne se bouche pas.
  • Un prix raisonnable.
  • Une colle qui coule facilement.

Je vais vous présenter les différents modèles et marques que j’ai utilisés au cours des dernières années de pêche et vous dévoiler celui que j’ai fini par choisir. Pour en savoir plus sur la façon de coller un leurre souple, retrouvez cet article.

Un peu de chimie pour commencer !

Les colles que nous utilisons, plus connues sous le nom de cyanolite ou super glue, appartiennent à la famille des cyanoacrylates qui sont des colles à prise très rapide et ayant une durée de vie assez courte. Le collage est dû à la polymérisation qui commence dès qu’elle est au contact de l’eau ou de l’humidité ambiance. Cette propriété est importante à connaitre vu le milieu dans lequel nous évoluons.

Elles sont disponibles sous forme de gel ou liquide et le contenant est variable en fonction des marques. J’ai utilisé de nombreuses colles. Qu’elles soient développées par une marque de pêche ou par un industriel les distribuant ensuite en grande surface ou réservées au monde du bricolage, j’ai souvent rencontré les problèmes cités en introduction.

Quelques règles pour un bon collage

Pour un collage optimal et une bonne conservation de votre tube, il y a certaines précautions à prendre : 

  • Dégraisser la surface de collage (surtout s’il s’agit de leurres maison)
  • Humidifier une des 2 surfaces à coller et appliquer la colle sur l’autre.
  • Inutile de mettre trop de colle.
  • Conserver la colle le plus verticalement possible.
  • Essuyer le tube avant de le refermer, cela évite un bouchon de colle dur lors du séchage.

Avantages et inconvénients des différentes marques testée

J’élimine directement de ce comparatif, les colles qui sont contenues dans des tubes souples. S’ils ne sont pas stockés avec précautions, ils ne durent pas dans le temps, sont percés et coulent au fond de votre boite.

Dans ce cas présent, je ne remets pas en cause la colle en elle-même, mais le contenant.

J’en ai récemment pris un en dépannage… Voilà le résultat au bout de 4-5 sorties.

Colle pour leurres souples
Tube percé et bouchon impossible à dévisser.

Je ne présente pas non plus les colles en gel, que je ne trouve pas pratiques à appliquer et qui ont une prise plus difficile que les colles liquides.

Super Glue de chez Loctite

Colle pour leurres souples

La première testée est la Super Glue Loctite. Disponible en grande surface, c’est la colle que l’on possède souvent à la maison. Le collage est bon dans l’ensemble, mais compliqué lorsqu’il faut recoller un leurre qui a déjà été collé. Elle possède un bouchon basique qui n’empêche pas le tube de se boucher ce qui implique de la stocker verticalement. De plus, la sortie du tube est de petit diamètre et se bouche très facilement. Elle est peu chère (4,50 € / 5 grammes) et disponible en plusieurs volumes.

Ce n’est pas ma préférée, mais celle dont je me sers lorsque je n’en ai aucune autre sous la main. Le collage est bon, mais pas tellement adapté au milieu marin.

The Glue de Fiiish

Colle pour leurres souples

La seconde testée est la colle distribuée par la marque bretonne Fiiish. Cette colle, développée par la marque de pêche, répond en grande partie aux attentes des pêcheurs. Sa prise est rapide et son collage est extrêmement résistant. Elle possède un bouchon « anti-bouchage », c’est-à-dire avec une tige métallique venant s’insérer dans le tube lorsque le bouchon est vissé.

Malgré cela, je n’ai pas réussi à terminer le tube intégralement, car elle a fini par se boucher au fil du temps. En recoupant l’extrémité du tube, il est possible de continuer à l’utiliser, mais le vissage du bouchon ne se fait plus de façon optimale et si elle n’est pas conservée de façon verticale, il se peut qu’elle coule.

Le tube est petit et assez rigide. Certaines personnes peuvent trouver la manipulation plus compliquée qu’avec un tube plus grand. En revanche, elle est facilement disponible chez tous les détaillants de pêche distribuant la marque Fiiish. Et ils sont nombreux !

Son prix d’environ 8,90 € pour 10 grammes lui confère un excellent rapport qualité/prix.

Pike’n Bass de Amiaud

Colle pour leurres souples

Vient ensuite la colle Pike’n Bass distribuée Amiaud. Disponible en 10 et 20 g (10,90 € et 15,90 €), cette colle offre une prise extrêmement rapide sur la quasi-totalité des surfaces testées ainsi qu’une force de collage importante. Le recollage de leurres est facile à faire.

Sa viscosité et le gabarit du tube la rendent facile d’utilisation et son bouchon « anti-bouchage » fonctionne parfaitement.

Son prix est cependant plus élevé que les autres marques dans ce même volume et il n’est pas toujours simple de s’en procurer. Le volume de 20 g est appréciable pour son autonomie dans la mesure ou il est aisé de la conserver longtemps sans quelle ne se bouche.

Colle pour leurres souples
Bouchon avec la tige métallique qui vient s’insérer dans le tube lors du vissage pour éviter qu’il ne se bouche.

Klebfix Plastobond de Wurth

Colle pour leurres souples

La dernière testée est une colle qui à la base n’a rien à faire dans la boite d’un pêcheur. Il s’agit de celle distribuée par Wurth, la Klebfix Plastobond 

C’est un ami travaillant dans le bâtiment qui m’a fait tester cette colle la première fois. Cette colle cyanoacrylate est destinée selon le site Wurth « aux collages des plastiques difficiles à coller ».

Et pour le coup cela s’avère exact. Le collage est instantané et extrêmement résistant même dans des conditions très humides ou lorsque le leurre est gras. Son système de fermeture par quart de tour la rend simple d’utilisation et assure une bonne étanchéité. Vous n’avez plus besoin de vous demander ou vous avez posé le bouchon. Vous pouvez manipuler le tube à une seul main pour l’ouvrir et le fermer.

Un système empêchant le bouchage vient s’insérer dans l’extrémité du tube lors du vissage.

Disponible en 20 g pour environ 20,00 € son prix est bien plus élevé que ses concurrents et sa distribution est en principe exclusivement réservée aux professionnels. S’en procurer est donc une chose compliquée. J’en ai trouvé dans 2 magasins, mais la meilleure façon est de passer par une connaissance professionnelle ou par internet. Il faut donc anticiper pour en avoir.

Pour un bon collage…

Ces avis sont uniquement basés sur mon retour d’expérience personnel. Vous l’aurez compris ici, il ne faut pas juste prendre en compte la résistance du collage. Le conditionnement, la facilité de s’en procurer ainsi que le prix et le volume sont des paramètres primordiaux.

Pour cela j’ai choisi la Pike’n Bass de chez Amiaud qui m’apporte tout ce que j’attends d’une colle pour une utilisation en mer. Et vous, vous utilisez quelle colle ?

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...