Les lançons et équilles, un dessert pour tant de carnassiers !

Deux équilles de couleur variable prises sur un même banc de sable. © Guillaume Fourrier

Le lançon et l'équille sont des poissons effilés dont se délectent de nombreux carnassiers. Bars, lieus, cabillauds, maigres, la liste de leurs prédateurs est longue !

Nom scientifique

Sept espèces de lançons et équilles longent les côtes Françaises.

  • Le lançon commun : Hyperoplus lanceolatus (Le Sauvage, 1824)
  • L'équille du large : Ammodytes marinus (Raitt, 1934). Parfois appelé aussi lançon équille, ce qui provoque des risques de confusions.
  • Le lançon du nord : Ammodytes dubius (Reinhardt, 1837)
  • Le lançon jolivet : Hyperoplus immaculatus (Corbin, 1950)
  • Le lançon équille : Ammodytes tobianus (Linné, 1758)
  • L'équille Atlantique : Gymnammodytes semisquamatus (Jourdain, 1879)
  • Le lançon cicerèle ou la cicerelle Méditerrannée : Gymnammodytes cicerelus (Rafinesque, 1810)

Morphologie

Les lançons et équilles sont des poissons serpentiforme. A regarder de près, on distingue de toutes petites écailles su rle dos. Ils ne possède pas de nageoires pelviennes ni de vessie gazeuse. La couleur de ces petits poissons élancés varie du vert au bleu sombre sur le dos alors que le ventre est argenté.

Lieux de pêche

Les lançons et équilles s’enfouissent dans le sable ou le gravier lorsqu’il y a du courant, sur les plages comme les ridens du large. Ils s'installent parfois aussi autour des épaves, habitâts riches en nourriture. Enfin, on les croisent dans les zones portuaires et estuaires l'été, où ils nagent parfois en surface par bancs de dizaines voire centaines d'individus. On trouve partout en France au moins l'une des 7 espèces présentées ci-dessus.

Techniques de pêche

Lançons et équilles sont des poissons amusants à pêcher. Leur recherche ludique est parfaite pour initier les enfants à la pêche en mer l'été. Ils sont parfois pris pour la friture à la côte entre avril et juillet. On les trouve alors entre 1 et 5 mètres de profondeur, au pied des ouvrages d'art portuaires. Ils sont aussi capturés vivants pour pêcher de plus gros carnassiers tels que le bar ou le lieu jaune. En bateau, on dandine sur les ridens de sable à l'étale de courant. Les plumes idéales comportent un nylon en 0,25 mm et des hameçons de taille n°6 à 10, guère plus. Une cuillère ondulante en-dessous du jeu de plume rend ce dernier ultra efficace. Enlevez l'hameçon triple de la cuillère pour éviter d'accrocher au fond.

Reproduction

La période de reproduction varie selon les espèces entre mai et septembre. Les oeufs sont pondus sur le sable puis les larves dérivent.

Taille et poids

  • Taille légale de capture (minimum légal) : aucune, je préconise 11 cm
  • Taille de maturité sexuelle : 11 cm
  • Taille moyenne : 6 à 18 cm
  • Taille / poids maximum : 40 cm

Bon à savoir

Si en remontant la ligne, un banc de lançons ou équilles suit jusqu’au bateau, avant de sortir les poissons de l’eau, mettez un autre jeu de plumes à l’eau pour pêcher le banc et le garder au bateau, et ainsi de suite.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...