Le jig à palette, un petit leurre dur multi espèces taillé pour les grands espaces

Une petite perche de gravière prise au leurre dur avec un jig à palette © Gauthier Martin

Voici un style de leurre peu répandu qui est pourtant terriblement efficace pour peigner de grandes étendues et trouver rapidement les carnassiers.

Prospection rapide

Quand on pêche à vue, ou sur des petits secteurs qu’on connaît bien, on peut se permettre d’insister sur les postes en pêchant très lentement pour prendre plus de poisson. Mais quand on pêche de grandes étendues où les postes productifs peuvent changer du jour au lendemain, dans ce cas, il faut opter pour une pêche de prospection rapide.

Le Deracoup, un jig à palette de la marque Illex

Lorsque je découvre un nouveau secteur, le but du jeu est de m’imprégner rapidement des lieux et de comprendre où se tient le poisson. C’est le point de départ, grâce à ce petit jig à palette, on peut vite battre beaucoup de terrain pour maximiser ses chances de trouver le poisson.

Ici un jig de 10 grammes avec une palette colorado pour prospecter une gravière avec en moyenne une profondeur de 4 mètres

En effet ce type de leurre se lance très loin, même face au vent. Il est coulant, ce qui permet de prospecter toute la colonne d’eau. Ces petits leurres compacts sont assez lourds, mais ils ont une descente planante très attractive grâce à la palette qui fait parachute.

La palette émet une forte vibration et des flashs qui font réagir les carnassiers.

Un petit leurre pour pêcher tout venant dans le vent

Le vent un est allié pour le pêcheur, il voile la surface de l’eau et rend le poisson moins méfiant, de belles pêches sont possibles dans ces conditions. Cependant, s’il rend le poisson actif, il complique sérieusement nos lancers et perturbe le contrôle de la ligne et la perception des touches.


Ce type de leurre permet de trouver rapidement les bancs de perches

C’est là que l’utilisation du jig à palette prend tout son sens, car sa forme et sa densité vont lui permettre de fendre l’air et d’être lancé à grande distance.

L’action de nage de ce leurre est très intéressante, la palette fait réagir les carnassiers qui la repèrent facilement même dans des eaux agitées. On peut l’animer en dent de scie pour prospecter toute la colonne d’eau ou en linéaire quand le poisson est entre deux eaux.

C’est un leurre que j’utilise surtout pour chercher la perche et le sandre, mais il n’est pas rare qu’un brochet se jette dessus !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...