Le bar ou loup, poisson roi de nos côtes

Les bars chassent en bancs. Un gros poisson peut en cacher un autre ! © Guillaume Fourrier

Le bar ou loup est un poisson carnassier emblématique de nos côtes. Avec sa robe argentée, il peut atteindre le mètre pour 10 kg, ce qui en fait le poisson le plus convoité des pêcheurs français.

Nom scientifique

Dicentrarchus labrax (Linné, 1758)

Morphologie

Le bar, appelé aussi loup en Méditerranée et loubine dans le sud-ouest, est le carnassier marin le plus convoité par les pêcheurs en mer. Son corps est allongé. Sa robe argentée, sa grande nageoire dorsale épineuse et sa large gueule le caractérisent. Il est caractériel, combatif et sa chair est des plus estimées. Sa première nageoire dorsale épineuse souvent déployée est caractéristique. Son dos est sombre et son ventre clair.

Lieux de pêche

Le bar apprécie les zones de refuge où il peut s'abriter : roches, zones portuaires, épaves, étendues de laminaires, parcs ostréicoles et mytilicoles. On le rencontre en Mer du Nord, en Manche, en Atlantique et en Méditerranée. Il évolue en surface et jusqu'à 50 m de profondeur.

Techniques de pêche

Le bar se traque à l’aide de nombreuses techniques. Quasiment toutes les pêches permettent de le trouver. La pêche aux leurres est aujourd’hui la plus pratiquée sur nos côtes comme au large. En bordure de côte, les poissons nageurs sont les plus utilisés et en bateau, nous choisissons davantage des leurres souples de type shad. La magie du bar, c’est qu’il peut aussi bien monter en surface pour se saisir d’un leurre que mordre sur un jig dans plus de 30 m de fond.

Un bar pris au <a onclick=leurre souple" width="540" height="360" />

Aux appâts, les pêcheurs en surfcasting le traquent à l’arénicole ou au crabe mou, les pêcheurs au flotteur préfèrent une crevette ou un bouquet et les plaisanciers ont leur préférence pour le lançon vivant.

Reproduction

Le bar atteint sa maturité sexuelle à la taille de 42 cm. Il pond 200.000 oeufs par kg de son poids en une fois. Il fraie de décembre à fin mars en Méditerranée et de janvier à avril en Atlantique.

Taille et poids

Sa taille moyenne est de 35 à 45 cm. Le bar peut atteindre une taille de 1,05 m pour 11 kg. Des loups auraient atteints jusqu'à 14 kg en Méditerranée et au Maroc. Le record de France est de 10,33 kg (Corse, 22/12/1990).

Bon à savoir

Le bar est aujourd’hui encadré par une réglementation très changeante d’année en année. Les dernières mesures prises en urgence lors de l’attribution des quotas annuels pour la pêche professionnelle ont abouti à un quota de 1 bar par pêcheur et par jour du 1er avril au 31 octobre 2019 au nord du 48e parallèle. Cette ligne se situe à la pointe de Bretagne, autour de la ville d’Audierne. En dehors de cette période, il est obligatoire de pratiquer le pêcher-relâcher. Au sud du 48e parallèle, le quota est de 3 bars par pêcheurs et par jour. Rappelons que la taille légale de capture du bar est de 42 cm sur la face Ouest de la France et 30 cm en Méditerranée depuis le 31 octobre 2012.
Enfin, il est oblogatoire de marquer les poissons conservés en coupant la moitié de la queue en bias.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...