Pêcheur d’ailleurs, Cyril Faure fait prendre des gros poissons sous les tropiques.

A la bar de son navire, Cyril Faure prend du plaisir à faire pêcher ses clients. © Jean-François Leroux

Il y a maintenant 10 ans que le nantais Cyril Faure a posé ses valises à Rodrigues dans l’océan Indien à l’Est de l’île Maurice et bien lui en a pris pour les pêcheurs adeptes de pêche sportive sous les tropiques et de combats avec des gros poissons. Cap sur une pêche "exotique".


Du marlin aux carangues en passant par les thons et autres, les pêches sont très variées à Rodrigues.

Cyril Faure est un ancien champion en sports mécaniques. Que ce soit en quad ou en moto, l’homme a accumulé les titres sur les circuits sous les couleurs de Yamaha. Champion de France, puis d’Europe, Cyril a toujours le souci du détail et de la performance en toute sécurité. J’ai eu, à plusieurs reprises, l’occasion de faire des reportages avec lui à bord de son navire. Agé de 44 ans, Cyril, passionné de pêche en mer depuis sa plus tendre enfance, était désireux d’opérer une reconversion dans ce domaine et, si possible, au soleil. Suite aux recommandations d’un ami, il s’est rendu sur l’île de Rodrigues dans l’océan Indien. S’en est suivi un véritable coup de cœur pour cette île de la taille de Belle-Ile.


L'Oiseau des Iles est le bateau idéal pour ce genre d'expéditions.

Le skipper qu’il est devenu a ensuite fait fabriquer un superbe bateau adapté à la pêche par un chantier de l’île Maurice. L’Oiseau des Iles est un superbe cabin-cruiser de 53 pieds (16,15 m) est équipé de deux moteurs in-board de 500 cv chacun et dispose de tout le confort nécessaire pour réaliser des sessions au large durant plusieurs jours et en toute sécurité.


Le suisse Verner n'a pas regretté son billet d'avion.

Des pêcheurs de tous les horizons

Dans les premiers temps, ce sont surtout des pêcheurs français qui ont fait le voyage pour aller vivre des aventures halieutiques avec le nantais. Puis, au fil du temps, la clientèle est devenue internationale. De Scandinavie, de Russie, d’Israël, d’Afrique du Sud et de bien d’autres pays, on vient de tous les horizons pour pêcher à bord de l’Oiseau des Iles. Rodrigues et ses côtes sont riches en poissons variés et imposants. Marlins bleus, espadons, carangues, thons et autres poissons sont abondants et pas menacés par la surpêche.

Faire prendre des gros poissons à ses clients est la priorité de Cyril.

Parmi les prestations proposées par le skipper, il y en une, en particulier qui ne peut pas laisser les pêcheurs et leurs accompagnateurs insensibles. Suite aux conseils d’un vieux pêcheur rodriguais, Cyril a découvert le banc d’Hawkins, un immense plateau rocheux situé à environ 85 miles à l’Ouest de Rodrigues d’une superficie de plus de 400 km2.


Après le petit déjeuner, il y a pêche.

"La navigation se fait de nuit principalement, afin de placer le bateau sur la bonne dérive dès le réveil et le petit déjeuner" explique le skipper. Pour avoir vécu l’expérience à deux reprises, je peux vous dire que c’est un vrai bonheur que de voir les barres d’état disparaître de l’écran du téléphone portable petit à petit. Plus d’appels, plus de connections et juste la pêche, le repos et les savoureux repas entre pêcheurs. Le bateau est doté d’un téléphone satellite afin, entre autres, de se tenir informé des conditions météo à venir. Deux matelots sont également présents à bord pour assister les pêcheurs et assurer les repas. Le bateau est équipé de cabines pour accueillir jusqu’à 5 pêcheurs et les 3 hommes d’équipage.


Le bateau est en particulier adapté à la pêche à la traîne et aux jigs.

Traîne, jig et appâts

l’Oiseau des Iles est doté de tout le matériel pour la traîne et le mieux est de prévoir une canne pour les jigs. 200 grammes est un minimum à prendre pour ces derniers. Vous ne verrez pas souvent les membres de l’équipage cannes en main.

Entièrement dévoués au service des pêcheurs, le capitaine et les matelots s’affairent aussi bien à réaliser les dérives précises qu’à réaliser les repas, les nœuds... Sur la zone, vous pouvez pêcher tous les types de poissons, y compris des vilains requins qui sévissent surtout en fin de journée avant que le soleil ne tombe.


Il y a des poissons magnifiques dans la région.


Très oportunistes, les requins sévissent souvent en fin de journée.


C'est vrai bonheur de dormir loin de tout à bord du sécurisant navire de Cyril.

Pêcher, rigoler, dormir et discuter de pêche est le programme qui vous attend si vous allez à bord du bateau de Cyril. Et en toute sécurité.


Philippe, en fin pêcheur, passe sa retraite entre Rodigues et la Bretagne.

Rodrigues : un vrai paradis

Pour ce qui est de l’île de Rodrigues, c’est une merveilleuse destination à découvrir en famille ou en solitaire. Plages, plongée, kite-surf, sports divers, restauration, hôtels et commerces, tout est fait pour passer d’excellents séjours en toute quiétude sur cette île où les habitants ont toujours le sourire.

Pour ce qui est du voyage et du vol vers Rodrigues, il vous fera faire un transfert à l’île Maurice. L’aéroport de Rodrigues devrait être bientôt agrandi afin d’accueillir des plus gros porteurs. En homme organisé, Cyril a recruté une assistante qui se fera un plaisir de vous renseigner si l’aventure vous tente. En dehors du banc d’Hawkins, le skipper organise également des sorties de pêche à la journée aux abords de l’île.


Pour ce qui est de l'hébergement, vous avez le choix entre hôtel et chambre d'hôtes.

Des gros poissons, le soleil, le confort, la sécurité et la bonne humeur, que demander de plus ?

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...