Les pellets, des appâts de choix !

© Gauthier Martin

Les pellets sont d’excellents appâts capables de prendre une multitude d’espèces. C’est une arme redoutable, mais peu utilisée par les pêcheurs.

Des granulés pour nourrir les poissons

Nourriture de base en pisciculture, les pellets sont initialement conçus pour nourrir les poissons et non pour servir d’appât à la pêche. Leurs formes et les emballages dans lesquels ils sont vendus n’incitent pas vraiment à l’achat. Mais comme on le dit toujours, le plus important pour la pêche ce n’est pas de convaincre le pêcheur, le but est de réussir à décider le poisson à mordre.

Ces petits granulés sont des concentrés de protéines très attractifs pour les poissons.  S’ils pouvaient choisir, on pourrait voir des carpes, des gros blancs ou même des silures remplir leur caddie de pellets au supermarché !

Perche aux pellets
Une perche apatée avec des pellets

Un appât pratique

En plus d’être très attractif et polyvalent, le pellet est un appât facile à trouver, il se conserve facilement (pas besoin de le mettre au frigo), son odeur n’est pas désagréable et il ne coûte pas cher en comparaison d’autres appâts comme les bouillettes par exemple. Les poissons s’habituent beaucoup plus rapidement à cet appât, il n’est pas nécessaire d’amorcer son poste des jours à l’avance, la veille ou le jour même est suffisant.

La technique de la pêche aux pellets

Premièrement, il faut repérer un poste peu profond et l’amorcer avec des petites boules de préparation standard, à laquelle on ajoute des asticots et deux poignées de pellets (pour 2kg d’amorce). On peut utiliser cet appât avec toutes les techniques de pêche au posé. Cependant, il ne se pique pas facilement sur l’hameçon.

Pellet

Pour ce faire le mieux est d’utiliser un élastique à pellets. C’est simplement un petit anneau en silicone constitué de deux bagues. On place la première autour du pellet et la seconde et fixée à l’hameçon. Cet appât à bases de protéines, de graisses et d’huiles est un vrai aimant à poisson. Il suffit de l’essayer pour s’en convaincre !

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...