Thon rouge, entre strouille et broumé

La stroulle et le broumé sont de sérieux atouts pour attirer les gros poissons. © Jean-François Leroux

Le thon rouge ne cesse jamais de bouger et de chercher du poisson fourrage afin de satisfaire son appétit insatiable, aussi, s’il passe sur votre zone, il est important de retenir son attention.

Bouger et manger sans arrêt, tel est le quotidien de ce poisson et je n’ose imaginer les nombre de milles parcourus en 24 heures par ce monstre perpétuellement en quête de nourriture. Aussi, si des bancs passent sur le secteur où vous vous trouvez à dériver, il est indispensable de mettre tous les atouts de votre côté afin d’inciter les thons à venir dévorer l’appât que vous lui présentez et donc l’hameçon qui lui est destiné.


Vous trouverez facilement ce genre de casier à strouille chez votre revendeur.

Le broumé est incontournable

On appelle "pêche au broumé" le fait de couper en deux ou trois morceaux des sardines entières. Ensuite, il faut régulièrement en jeter à proximité de la ligne où se trouve votre appât. Opération à faire toutes les cinq minutes environ. Ces morceaux descendront dans l’eau tout doucement en répandant l’odeur et la graisse qui sont propres à la sardine.


Le broumé est réalisé avec des sardines coupées en morceaux.

La strouille doit être congelée

La strouille est composée de blocs de sardines broyées et congelées. Le fait de les congeler permet que les petits morceaux ne partent pas trop vite dans l’eau. Le bloc d’environ 3 ou 4 kilos mis dans un casier grillagé et lesté relié au bateau avec un bout de la longueur de votre choix. Il ne faut pas oublier que la graisse des sardines a tendance à remonter à la surface comme vous pourrez le constater sur l’eau, donc il recommandé de mettre un poids dans le casier et de le faire couler assez profondément.


Pour une journée de pêche du thon rouge, comptez environ deux seaux de 4 ou 5 kilos de strouille.

Vous trouverez facilement un casier à strouille chez votre détaillant d’articles de pêche et, à défaut, vous pouvez le fabriquer vous-même. Quant aux sardines, il vous faudra être vigilant sur les prix dans le commerce qui fluctuent en fonction des saisons et des arrivages. Si vous avez la chance de vivre à proximité d’un port de pêche, vous trouverez certainement des professionnels qui se feront un plaisir de vous vendre des sardines à petit prix. Il est important de congeler vos sardines en blocs pour la strouille et en sachet de sardines entières pour le broumé. La congélation n’altère aucunement l’efficacité de ces poissons.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...