Le bateau de pêche du futur fonctionnera à l'hydrogène

© Bureau Mauric

La région des Pays de la Loire soutient un consortium composé de d'industriels, de professeurs et de professionnels de la pêche, pour lancer un bateau de pêche qui utilisera l'hydrogène.

Avec des prix en carburants excessifs, une flotte de bateaux vieillissante et des nuisances environnementales et sonores générées par ces navires, le transport de pêche est à revoir. C'est en suivant ce principe qu'un groupe réunissant des acteurs majeurs et reconnus du secteur, a eu l'idée de développer un "navire de pêche côtière nouvelle génération plus propre, plus économique pour une pêche écologiquement responsable".

"Les attentes des professionnels de la pêche sont fortes. Je souhaite leur apporter des réponses concrètes. Ce chalutier à propulsion hydrogène est la promesse d'une pêche rentable et durable. En plus, cela va améliorer les conditions de travail en mer des pêcheurs et amener du travail aux salariés de la navale. Satisfaire les besoins des uns fera l'emploi des autres" explique Christophe Clergeau, Vice-président de la région des Pays de la Loire.

Ce projet, baptisé FILHyPyNE, soutenu par la région des pays de la Loire, se base sur l'utilisation de l'hydrogène. Son objectif est de construire un bateau de pêche polyvalent (caseyeur, fileyeur…) d'une longueur de 12 mètres, tout électrique. La génération électrique serait réalisée par un système hydrogèn - pile à combustible.

Ce programme, d'un montant de 10 millions d'euros a été dévoilé mardi et la première phase d'étude devrait commencer prochainement.

Plus d'articles sur les chaînes :

Loire-Atlantique
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...