Test matériel / Le Knuckle Bait : un spinnerbait pas comme les autres

Sorti fin 2018, le Knuckle Bait est un ovni dans la catégorie des spinnerbaits car il ne possède pas de palettes. Cela comporte un certain nombres d'avantages, mais le plus important est celui de séduire les brochets.

Une originalité qui séduit les prédateurs

Un spinnerbait est un leurre de forme triangulaire qui présente l'avantage de passer sans encombre dans les obstacles. Muni d'une ou deux palettes (certains en ont même plus) de différentes formes (feuille de saule, ovale ou ronde) et d'une d'une tête plombée garnie d'une jupe silicone, il n'a pas son pareil pour séduire black-bass et brochets.

Cependant, son gros inconvénient est souvent qu'il se lance très mal.

Fin 2018, la société Yo-zuri, a sorti un nouveau spinnerbait bien différent de ce qui existe sur la marché, car en lieu et place de la palette réside une boule.

Des distances de lancer supérieures

L'absence de palettes qui freinent le leurre lors du lancer confère au Knuckle Bait des distances de lancer nettement supérieures. En effet, la boule, bien plus aérodynamique permet d'atteindre des distances remarquables et donc de couvrir un maximum de terrain, notamment du bord.

Une boule flottante, sonore ou lumineuse

La boule est flottante et se positionne donc à la verticale lors de la descente du leurre ou si on le laisse poser sur le fond.

De plus, le Knuckle Bait existe en version sonore (les couleurs les plus opaques) ou en version silencieuse. Dans ce dernier cas, la boule est transparente et intègre des films holographiques qui renvoient des éclats lumineux. Vous pouvez donc jouer sur deux facteurs différents pour séduire les poissons et vous adapter à l'humeur du jour.

3 tailles, 3 sonorités

Le Knuckle Bait existe en trois tailles différentes avec 3 sonorités différentes :

7 g produisant un son aigu.

14g avec un son médium.

18g produisant un son grave.

Les animations

le Knuckle Bait peut s'animer de la même manière que les spinnerbaits classiques.

En linéaire rapide, notamment pour prospecter beaucoup de terrain en powerfishing et faire réagir des poissons actifs.

En stop-and-go, c'est-à-dire que l'on récupère son leurre à une vitesse moyenne à rapide et l'on fait des pauses pendant laquelle il redescend lentement vers le fond. Cela fonctionne bien lorsque les poissons suivent sans attaquer.

En slow-rolling, qui consiste en une récupération très lente où il est même possible que votre leurre gratte le fond et soulève un nuage de sédiments et émet ainsi encore plus de bruits. Cette animation est utile lorsque les poissons sont inactifs ou dans les eaux froides.

Et enfin la pêche en falling qui consiste à lancer son spinner au cœur ou le long des structures verticales (arbres noyés, murs, etc) et le laisser descendre le long de celles-ci pour débusquer black-bass et brochets embusqués.

L'astuce

Le modèle 18g est équipé d'un anneau à l'arrière de la boule, ce qui vous permet d'ajouter une petite palette pour multiplier les signaux.

  • Distribué par Flashmer
  • Fabriqué par Yo-zuri
  • 8 coloris
  • 4 sonorités (silencieux, aigu, médium, grave)
  • 3 tailles (7, 14 et 18g)
  • Environ 13 euros
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...