Le calamar, une pêche automnale

Un calamar rouge pris au-dessus d'une épave. © Guillaume Fourrier

Les calamars, dits aussi calmars ou encornets, sont de redoutables chasseurs. Ces céphalopodes ont une chair fragile et se prennent avec des leurres particuliers : les turluttes.

Nom scientifique

Calmar commun : Loligo vulgaris (Lamarck, 1798)
Calmar rouge : Illex coindetii (Verany, 1839)

Morphologie

Les calamars (ou calmars) présentent un corps en forme de tube recouvert d’une peau blanche mouchetée de rouge, brun, violet selon leur état de stresse, de mimétisme, de défense ou d'attaque. Ces céphalopodes appelés aussi encornets disposent d’une coquille interne sous la peau du dos et ont une nageoire triangulaire en position arrière. Les calmars possèdent une tête détachée du corps avec deux gros yeux et dix tentacules porteurs de ventouses. Derrière ces tentacules se cache un bec qui déchiquète les proies.

Calamar

Lieux de pêche

Les encornets se trouvent près du fond à la côte comme au large à l'approche de l'hiver. Du bord, on les rencontre dans les quais en zone portuaire, souvent sous les éclairages, de nuit. Ils se trouvent en mer du Nord, Manche, Atlantique, Méditerranée.

Techniques de pêche

Particulièrement actif à partir de l’automne, surtout l’hiver la nuit, le calamar se pêche principalement à la turlutte légère, technique appelée egging inspirée du Japon. Cette technique provoque un engouement croissant en France. Lorsqu’un calamar tire sur le leurre, ferrez brièvement d’un petit coup de poignet, sans forcer, car sa peau est fragile. Ils sont particulièrement actifs à partir de l’automne surtout l’hiver la nuit.

Reproduction

La taille adulte du calamar arrive à partir de 16 cm de longueur, à 3 ans. La reproduction a lieu au printemps ou en été où ils regagnent les eaux côtières.

Taille et poids

  • Taille de maturité sexuelle : 16 cm
  • Taille moyenne : 30 cm
  • Taille maximale : 60 cm

Bon à savoir

Les calamars propulsent de l’eau pour se déplacer en avant ou en arrière. Ils sont particulièrement actifs à partir de l’automne surtout l’hiver la nuit.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...