Le clonk teaser, un leurre à silure simple et efficace

Petit silure pris au clonk teaser avec une grappe de vers © Gauthier Martin

Ce leurre est ni plus ni moins qu’un plomb habillé d’une jupe de fils élastiques sur laquelle il peut y-avoir des perles bruiteuses et enfin un ou plusieurs hameçons. C'est une technique simple et efficace pour chercher le silure en verticale.

Présentation

A première vue, les clonk teaser ressemble à un petit céphalopode. Mais, ce leurre est bien destiné à l’eau douce et plus particulièrement à la pêche du silure en verticale.

Voici deux modèles différents, à gauche un silencieux à droite un bruiteur avec des perles

Alors, pourquoi clonck teaser, c’est très simple, clonk car c’est une technique initialement combinée avec l’utilisation du clonk et teaser pour la jupe du leurre qui suscite la curiosité des poissons qui se laissent ensuite tenter par l’appât situé sous le teaser.

Le principe

Concrètement, la base de cette technique est de jouer sur tous les sens du silure. Nous savons que sa vue n’est pas terrible mais qu’il compense avec son odorat et son ouïe. C’est un poisson qui réagit très bien aux vibrations, donc le principe est de lui présenter le clonk teaser avec un appât au bout et de l’attirer avec des coups de clonk.

Le principal facteur de réussite est de trouver la bonne animation et surtout de faire évoluer le leurre à la bonne profondeur. La touche peut être très violente comme elle peut être vraiment discrète et se manifester par une simple sensation de lourdeur dans la ligne.

Les appâts

Cette technique nous permet d’utiliser tout type d’appât, on peut aussi bien utiliser un poisson mort ou un vif, les abats et la viande avariée fonctionnent également mais il ne faut pas être sensible aux odeurs.

Pour ma part mon choix va aux célèbres vers canadiens, je les mets en bouquet, il ne faut pas être avare, (au moins 5 ou 6 vers sur le montage), parfois je panache le bouquet de vers avec des petites lamelles de calamar pour ajouter du volume.

Le vers est le roi des appâts, il fait craquer toutes les espèces de poisson, malgré leur taille imposante les silures ne rechignent pas à se déplacer pour venir manger une petite grappe de vers, bien au contraire.

Avec cette technique on peut aussi prendre un silure de 40 cm tout comme on peut prendre un bœuf de plus de deux mètres !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...