Pêche interdite sur la Seine pendant 3 mois sur le territoire de 40 communes

La Seine en aval de la station d'épuration © Gauthier Martin

Dans un précédent article, vous avez pu voir qu’une pollution industrielle d’ampleur a touché la Seine le 3 juillet dernier dans les Yvelines. Suite à cette catastrophe écologique, la pêche est interdite sur la Seine pour une période de 3 mois !

Forte mortalité du poisson

La pollution industrielle et de nature organique qui a touché le Val-d’Oise et les Yvelines a engendré une forte mortalité du poisson sur la Seine. Les services de l’état ont observé des quantités inquiétantes de poissons morts ou à l’agonie. C’est pourquoi les préfectures du 78 et du 95 ont pris des arrêtés interdisant toute activité nautique sur la Seine.

La vague de pollution touche l’Eure et la Normandie

À l’abord du site de l’incendie de la Siaap, l’eau semble avoir retrouvé un taux d’oxygène stable depuis samedi 6 juillet. Cependant, la nappe de pollution n’a pas disparue comme par magie, elle dérive sur la Seine et traverse à présent l’Eure et la Normandie. Cette pollution peut présenter un risque pour la santé humaine si des produits issus de la pêche venaient à être consommés. Le Préfet de l’Eure a pris un arrêté interdisant temporairement la consommation pour l'homme comme pour les animaux, la pêche, la détention, le débarquement, le transport et la commercialisation ou cession gratuite de tous les poissons de toutes les espèces pêchées dans la Seine pour une durée de trois mois sur les territoires de 40 communes dont voici la liste :

 

Alizay, Amfreville-sous-les-Monts, Andé, Les Andelys, Bouafles, Caumont, La Chapelle-Longueville, Connelles, Courcelles-sur-Seine, Criquebeuf-sur-Seine, Les Damps, Gaillon, Giverny, Herqueville, Heudebouville, Igoville, Le Manoir, Muids, Notre-Dame-de-l’Isle, Pîtres, Pont-de-l’Arche, Port-Mort, Porte-Joie, Poses, Pressagny-l’Orgeuilleux, La Roquette, Saint-Marcel, Saint-Pierre-de-Bailleul, Saint-Pierre-du-Vauvray, Saint-Pierre-la-Garenne, Le Thuit, Tournedos-sur-Seine, Les Trois Lacs, Val-de-Reuil, Le Val-d’Hazey, Vatteville, Vernon, Vezillon, Villers-sur-le Roule et Vironvay.

Nouvel incendie à Etretat

Après L’île de France, c’est au tour de la Seine Maritime d’être touchée parun incendie à la station d’épuration d’Etretat dans la nuit du 17 au 18 juillet dernier. L’eau non traitée des égouts risque cette fois-ci de se retrouver dans la mer. Par mesure de sécurité la baignade est temporairement interdite à Etretat et sur les plages voisines d’Yport, Le Tilleul et Vattetot-sur-mer. On peut dire que ça commence à faire beaucoup en si peu de temps !

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...