Comprendre les différents types de leurres

Un crankbait © Gauthier Martin

On trouve des leurres de toutes sortes sur le marché, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, en bois, en métal, en plastique... Il en existe trois principales catégories, les leurres métalliques, les poissons-nageurs et les leurres souples.

Les classiques

Lorsque l’on parle de leurres, les premiers auxquels on pense sont les cuillers tournantes ou ondulantes et les poissons-nageurs. C’est avec eux qu’est née la pêche aux leurres. Les cuillères et les poissons-nageurs sont des leurres redoutables qui ont fait leurs preuves. Les leurres souples n’ont pas tardé non plus à se faire une solide réputation avec le célèbre twist ou le sandra, une technique qui s’apparente à celle du mort manié. Les leurres métalliques, les poissons-nageurs et les leurres souples se divisent en plusieurs catégories en fonction de leur profondeur de nage.

Les leurres métalliques

Leurres

  • La cuillère tournante : polyvalent dans toute la colonne d’eau.
  • La cuillère ondulante : nage entre deux eaux et dans les courants trop puissants pour la cuillère tournante.
  • La cuillère à jigger : polyvalent dans toute la colonne d’eau.
  • Le buzzbait : nage en surface.
  • Le spinnerbait : polyvalent dans toute la colonne d’eau.
  • Le chatterbait : polyvalent dans toute la colonne d’eau.
  • Les lames vibrantes : polyvalentes dans toute la colonne d’eau.

Les poissons-nageurs

Leurres

  • Le popper : fait des bulles bruyantes en surface.
  • Le stickbait : nage zig-zag en surface.
  • Le jerkbait : avec ou sans bavette, profondeur de nage variables.
  • Le swimbait : sans bavette, corps articulé, densité variable, animation facile, nage en S.
  • Le crankbait : petit corps rond avec une bavette, profondeur de nage variable
  • Le lipless : lesté et sans bavette, polyvalent dans toute la conne d’eau.
  • Plus la bavette est longue et plus le poisson-nageur descend dans la couche d’eau

Les leurres souples

Leurres

  • Shad : possède une queue type caudale, émet de fortes vibrations.
  • Finesse : la queue et fine, type virgule ou slug
  • Créatures : Les écrevisses, grenouilles, insectes et autres.

Varier pour s’adapter

Il est facile de s’y perdre avec tant de référence, mais chaque leurre a une fonction bien précise. Avant d’acheter un leurre parce qu’il nous a tapé dans l’œil, il faut d’abord se demander dans quel contexte il va nous servir.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...