Spinning ou casting : faire le bon choix en fonction des conditions de pêche

© Julien Lecouple

S’il est communément admis qu’il faille préférer le spinning au casting pour les pêches légères et inversement pour les approches plus musclées, voyons ce qu’il en est réellement dans les faits et relevons les avantages de chaque technique en fonction des situations.

Il y aura toujours des pêcheurs pour pratiquer exclusivement une technique plutôt que l'autre et cela ne se discute pas, l'important étant que chacun y trouve son compte. Un des objectifs de cet article n'est pas d'être exhaustif, mais plutôt de démontrer que l'arrivée depuis les US du casting en France (depuis de nombreuses années maintenant) et sa popularisation, répond moins à un effet de mode qu'à des contraintes techniques réelles en fonction des situations.

Petit rappel

Un ensemble casting est caractérisé par l’emploi d’un moulinet à tambour tournant positionné sur la canne là où un ensemble spinning fait appel à un moulinet à tambour fixe, positionné sous la canne, facilement identifiable en raison de son pick-up qu’il faut ouvrir et fermer lors de chaque lancer.

Contrôle de la ligne lors du lancer : avantage casting

Il faut bien comprendre que les forces physiques mises en œuvre dans le cadre d’un lancer en spinning et en casting ne sont pas tout à fait les mêmes. Dans le cas du spinning, c’est l’action conjointe du poids du leurre et du mouvement de la canne qui va permettre à la ligne de se dévider du moulinet dont la bobine reste fixe. Pour ce qui est du casting, la bobine se met en rotation au moment du lancer. La force de frottement supplémentaire dans ce cas, si elle occasionne des lancers moins lointains, permet de garder une ligne moins souple, donc plus facilement contrôlable. De surcroît, en spinning on observe un temps de latence sur la première phase de récupération, celle-ci étant liée à la fermeture du pick-up, alors qu’avec un moulinet casting il suffit de tourner la manivelle pour embrayer.

Pêches à soutenir et verticale : égalité spinning / casting

Un ensemble casting permet de plus facilement garder la maîtrise de sa ligne puisqu’il suffit de débrayer ou mouliner si l’on veut correctement suivre les reliefs du fond. Si la topographie du fond varie beaucoup, le casting offrira plus de réactivité. Cependant, dans le même contexte de pêche à la verticale, il sera préférable d’utiliser un ensemble spinning si l’on souhaite animer plus subtilement son leurre. La prise en main de la canne en mode « porte-plume » autorise une plus grande subtilité et une précision accrue dans l’animation de son leurre, chose qui est nettement plus compliquée en casting.

Pêches linéaires "à gratter" : avantage spinning

Le spinning aura bien souvent la faveur des pêcheurs dès qu'il s'agit de pêcher proche ou sur le fond. Plus la profondeur du spot, le courant et le vent seront importants, plus l'emploi d'un ensemble spinning sera pertinent. En effet, dans le cas du spinning, le leurre est plus libre (il ne subit pas la force contraire exercée par la bobine en rotation d'un moulinet casting) et descendra donc plus rapidement vers le fond. De plus, à puissance de canne équivalente, le diamètre de tresse sera supérieure sur un moulinet casting, si bien que celle-ci fendra moins facilement l'eau. L'emploi du baitcasting pour le même style d'approche sera plutôt réservé aux spots de profondeur moyenne.

Prenons un exemple : pêcher un amorti ou une arrivée d'eau proche de la bordure où il y a 3 m de fond premettra au baitcasting de s'exprimer pleinement ! Il conviendrait de considérer d'autres subtilités pour départager clairement casting et spinning, notamment si l'on considère l'attitude que l'on souhaite donner à son leurre, mais cela fera l'objet d'un futur article spécialement consacré à la pêche du sandre.

Pêches rapides : avantage casting

Prenons l’exemple du Power Fishing de bordure ou de la pêche au Rubber Jig.

Si l'emploi d'un ensemble spinning est tout à fait envisageable, une fois encore c’est la rapidité d’exécution du casting qui le place au-dessus du spinning dans ce contexte. Effectivement, un ensemble baitcasting permet d’enchaîner les lancers plus rapidement en s’affranchissant de l’ouverture d’un pick-up ou du réglage de la longueur de sa bannière au moment du lancer. A la fin d’une journée, un pêcheur employant un ensemble baitcasting aura donc effectué plus de lancers que son homologue utilisant un ensemble spinning. Il aura de fait couvert plus de surface et augmenter la probabilité de rencontrer des poissons. De plus, le casting permet de « poser » sur l’eau son leurre plus précisément et plus discrètement. Cela grâce au fait de pouvoir parfaitement gérer la dernière phase du lancer en freinant plus ou moins la bobine avec son pouce. La discrétion sur les lancers de type pitching (lancer pendulaire sous la canne) nécessite l’emploi d’un ensemble baitcasting. Cette discrétion est impossible avec un ensemble spinning et le bruit au moment de l’impact du leurre sur l’eau inévitable.

Pêches fortes : avantage casting

Dans ces conditions l’utilisation d’un ensemble baitcasting préservera le matériel et le corps. Pour ce qui est du matériel cela est directement lié à la conception du moulinet baitcasting. Du fait de la rotation de la bobine, celui-ci fonctionne à la manière d’un treuil où la ligne est positionnée dans l’axe de la bobine si bien que la contrainte à la récupération du leurre sera faible par rapport à un moulinet spinning, où la ligne forme un angle à 90° avec la bobine au niveau du galet.

Pour ce qui est du corps, c’est l’ergonomie de l’ensemble casting qui sera appréciable. Une fois le leurre expédié, le talon de la canne pourra prendre place sous l’aisselle et être principalement maintenue de cette manière, la main qui ne mouline pas n’ayant pour rôle que de maintenir sans forcer le moulinet, voire se positionner devant le moulinet en empoignant directement le blank de la canne. De cette manière, le poids d’un ensemble baitcasting pour les pêches fortes se fait vite oublier.

Pêches à longue distance : avantage spinning

Que cela soit pour aborder un spot plus discrètement en se mettant largement en retrait ou bien pour battre plus de terrain dans les grandes étendues, le spinning supplantera le casting (à condition de ne pas lancer de trop gros leurres…) grâce à sa capacité de pouvoir lancer plus loin qu’en casting.

Pêche légère : avantage spinning

Dans ces conditions, et même si la performance des moulinets casting actuels autorisent des lancers presque aussi longs qu’en spinning, la supériorité de l’ensemble spinning sur le casting lorsqu'il s'agit d'expédier loin un leurre de poids réduit est claire. Si à cela on ajoute un vent de face, alors il n'y a plus de débat.

Pêche en float tube : égalité spinning / casting

La pêche en float tube permet l'emploi de l'une et l'autre des techniques. Ceci dit, pour certains le casting peut avoir un léger avantage sur le spinning. Du fait du positionnement du moulinet sur le dessus de la canne la tenue de l'ensemble est moins fatiguant pour les bras et épaules, car le bras tenant la canne est plus relâché. D'autre part, le positionnement des anneaux sur le dessus du blank permet en plus de poser la canne sur un boudin du float tube lors de la récupération et donc de se reposer. Cela peut sembler être de l'ordre du détail, mais à l'issue d'une journée de pêche la différence peut être significative.

Pour résumer, même si les avancées techniques ont permis de réduire l'écart entre spinning et casting en termes de performance au lancer, et cela quel que soit le poids du leurre, l'emploi du spinning dans certaines conditions est plus pertinent que le casting, c'est un fait. Pour le reste il s'agit de feeling et certainement de conception que l'on se fait de la pêche : recherche-t-on la performance ou bien seulement le partage d'un moment privilégié entre amis au coeur de la nature ? Certains pêcheurs se situent à une extrémité, d'autres à l'autre et beaucoup à mi-chemin entre les deux !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...