Connaître les réglages de base pour paramétrer un échosondeur

Réglage d'un échosondeur © Gauthier Martin

Après la première prise en main d'un échosondeur, il faut ensuite se pencher sur son paramétrage pour l'adapter à vos besoins et ainsi en exploiter tout son potentiel en action de pêche.

La configuration

Vous avez franchi le cap et acheté un échosondeur pour équiper votre bateau, votre float tube, votre kayak ou tout simplement pour pécher du bord, à présent il est temps de configurer votre appareil pour une utilisation optimale.

Sachez que le paramétrage du sondeur n'a rien de compliqué, c'est une question d'habitude et à force on finit par connaître parfaitement sa machine.

Il n'existe pas de réglage universel, la plupart des paramètres doivent être réajustés régulièrement en action de pêche en fonction de nombreux facteurs, comme la profondeur du poste, la technique de pêche, la turbidité de l'eau, le type de poisson recherché…

Voilà pourquoi il est important de bien connaître son sondeur, cela permet d'ajuster rapidement son paramétrage sur le terrain.

 L'affichage des informations à l'écran

Pour commencer, je vous conseille de sélectionner les informations que vous voulez voir apparaître à l'écran, heure, température de l'eau, vitesse de dérive…

La taille du cône de détection

Ensuite, le plus important et le réglage de la fréquence qui détermine la taille du cône de détection.

Les sondeurs classiques possèdent généralement deux fréquences, une de 83 kHz qui correspond à un angle large de 60° et une fréquence de 200kHz avec un angle restreint à 20°.

On utilise la fréquence 83kHz pour la prospection et quand on trouve le poisson on peut affiner en passant sur 200kHz pour avoir une détection plus précise.

Technologie chirp

Les sondeurs qui sont équipés de la technologie chirp possèdent plus de fréquences qu'ils superposent et analysent de manière intelligente pour nous donner une vue claire et détaillée des fonds.

Réglage de la sensibilité et du contraste

Après le choix de la fréquence, le réglage le plus fréquent à effectuer sur son sondeur, c'est la sensibilité et le contraste.

La sensibilité va nous permettre de jouer sur l'intensité des échos, c'est une échelle qui va de 0 à 100 %. C'est un paramètre qu'il faut maitriser, car on est amené à l'ajuster fréquemment lors de la partie de pêche.

Si l'eau est très chargée en particules et autres débris végétaux ou lorsque l'on est dans peu d'eau, on peut diminuer la sensibilité.

Ici la sensibilité est assez basse on ne distingue pas grand chose à l'écran

Quand on est sur des eaux plus profondes ou plus claire on peut augmenter la sensibilité.

Pour trouver le bon réglage il faut ajuster la sensibilité pour avoir quelques parasites à l'écran
mais ce dernier ne doit pas être trop saturé, sinon on ne distingue plus rien.

Le contraste est un réglage qui permet de distinguer la couleur de des échos, je le règle souvent entre 70 et 85 %.

La palette de couleur

Toujours dans le menu des réglages, sur la plupart des sondeurs proposent une sélection de plusieurs palettes de couleurs en fonction de nos goûts et de la luminosité.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...