Décryptage d’un sondeur avec des thons rouges sur un combiné Lowrance

Thons rouges et maquereaux sont bien visible sur cette image. © Yann Sellin

Cette image a été réalisée par un pêcheur en mer de haut niveau et un spécialiste de l’électronique embarquée pour la société MC Technologie qui distribue en France le matériel Lowrance. Yann Sellin a longtemps fait des compétions de très haut niveau.

Sur cette image où figurent beaucoup d’informations avec la présence de thons rouges et de leurs proies les maquereaux. Si vous en avez l’autorisation et le matériel adapté, il est bien entendu préférable de tenter de pêcher un thon rouge. En revanche, si vous convoitez quelques maquereaux, il peut arriver qu’en en remontant l’un d’entre eux, qu’un gros thon vienne s’en emparer et parte en vidant votre moulinet. Cette mésaventure m’est arrivée à deux reprises. Si l’on positive dans ce cas, on peut se dire que la tresse était fatiguée et qu’il était temps de la changer. Il est préférable de desserrer le frein du moulinet et d’attendre que ça se passe.

Tout surplace pour le thon

Si votre objectif est de pêcher un de ces gros thons rouges, vous avez tout surplace. Il vous faut, dans un premier temps, prélever quelques maquereaux bien vivants qui feront office d’appât pour faire mordre le thon. En mettant de la strouille (sardines broyées et congelées) et diffusant du broumé en surface, vous aurez toutes vos chances de faire mordre l’un de ces gros poissons. Il vous suffira ensuite d’accrocher un maquereau en pleine forme à un hameçon et de relever vos manches.

Cette image a été réalisée sur un combiné (sondeur et GPS) Lowrance HDS 12 Carbone muni d’une sonde Airmar B175M, 80-130 khz.

Distribution du matériel Lowrance : MC Technolgies.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...