Pourquoi je ne pêche pas le sandre au mois de mai ?

Petit sandre deviendra grand © Gauthier Martin

Nous y sommes, c’est l’ouverture de la pêche des carnassiers en 2ecatégorie. Le brochet a fini de frayer depuis déjà un moment. Mais les sandres commencent seulement à se reproduire, ils sont très vulnérables à cette époque. Alors, si nous apprécions un minimum ce beau poisson, évitons de le chercher dès l’ouverture.

La reproduction du sandre

Dès que les eaux sont assez chaudes (entre 14°C et 16°C), le sandre se met à frayer. C'est un poisson fascinant, les mâles subissent alors une mutation temporaire de leur pigmentation et deviennent très foncés, on les appelle des charbonniers.

Ce sont eux qui vont construire un nid sur des fonds durs et le garder en attendant qu’une femelle y dépose ses œufs. Une fois les œufs déposés, ceux-ci sont fécondés par le mâle. Ensuite, ce dernier protègera férocement son nid et sa progéniture jusqu’à ce qu’elle soit autonome.

Ce poisson de nature méfiante attaquera sans réfléchir tout ce qui vient déranger son nid. Il viendra systématiquement retirer tout ce qui s’y dépose, que ce soit une branche, un boulon ou un leurre...

Sandre
Un sandre pêché en août

Le sandre n’est pas protégé durant sa reproduction.

En France, la période de fermeture de la pêche aux carnassiers vise à protéger le brochet. Cette période commence fin janvier et se termine fin avril. Le sandre lui a besoin que la température de l’eau soit plus élevée pour entamer sa phase de reproduction. Autrement dit, plus tard en saison, d’avril à juillet dans les eaux les plus froides.

Malheureusement le sandre ne bénéficie pas du même traitement de faveur que le brochet. Il n’y a pas de période de fermeture qui le protège pendant qu’il fraye. Autant vous dire que des pêcheurs peu scrupuleux peuvent faire des carnages à cette saison sur les frayères !

Donc si vous aimez ce poisson, respectez sa reproduction. Je ne parle pas de s’abstenir de pêcher à l’ouverture, mais plutôt de ne pas le déranger sur les frayères. Mais comme la pêche n’est pas une science exacte, il est possible d’en capturer accidentellement. Dans ce cas, remettez-le à l’eau pour qu’il retourne protéger son nid et nous donner les petits sandres de demain.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...