Brochet, faire la différence entre appétit et agressivité

Petit brochet qui n'a pas toléré la perche Caperlan sur son poste © Gauthier Martin

Parmi les espèces de carnassiers qu’on a l’opportunité de capturer en eau douce, le brochet est sans conteste le plus agressif de tous ! Mêmes les petits sujets sont capables de s’attaquer à des grosses proies.

Gourmandise ou agressivité ?

Le brochet est un formidable carnassier, c’est certainement l’espèce la plus prisée par les pêcheurs sportifs en eau douce.

C’est un poisson au comportement solitaire et territorial, il n’est pas là pour se faire des amis et à la différence des perches, des sandres ou des black bass, le brochet n’aime pas partager son poste avec d’autres carnassiers et encore moins avec ses congénères !


Petit brochet qui est venu mettre un coup de bec dans un Hybrid Pike

Il défend son poste et quand un poisson plus petit passe à sa portée, soit-il le chasse pour se nourrir, soit il l’attaque pour le faire fuir. Le but de l’attaque n’est donc pas toujours alimentaire, mais plutôt défensif, pour chasser l’intrus qui pénètre sur son secteur. Le brochet tolère beaucoup plus facilement le poisson fourrage sur son poste, quand il est au repos dans sa cache, il n’est pas rare de voir des bancs nager sans stress autour de lui.

En revanche, si c’est un autre carnassier, l’histoire n’est pas la même, car pour le brochet c’est un concurrent potentiel qu’il doit chasser de son poste s’il est plus petit que lui, s’il est plus gros il fuit. Ainsi on comprend mieux pourquoi les imitations de perche, de brochet, de sandre ou de black bass sont capables de rendre fous les pikes, même quand ils n’ont pas faim.

Déclencher l’attaque du brochet

Il arrive régulièrement de prendre des petits brochets sur de gros leurres, principalement avec des imitations de carnassiers. Ces attaques témoignent d’un comportement d’agressivité dont l’objectif n’est pas de se nourrir, mais plutôt de défendre un territoire.

Le brochet est très hostile envers la perche qui est, soit un repas, soit une concurrente pour lui !

Quand on trouve un banc de perches mordeuses et que les touches s’arrêtent nette, il y-a potentiellement un brochet qui vient de pointer le bout de son bec et qui les a toutes fait fuir.

Encore un pin's territorial qui s'est attaqué à la perche Caperlan de 17 cm

Esox est aussi connu pour être cannibale, il ne supporte qu’un autre congénère vienne semer la panique dans son garde-manger, s’ils font tous les deux la même taille cela se limite à une morsure, mais si l’intrus est beaucoup plus petit, il est avalé !

Maintenant, quand vous pêchez le brochet, pensez qu’il n’attaque pas uniquement pour manger et que certains leurres agressifs peuvent le faire réagir quand la pêche est compliquée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...