Comment réaliser un noeud au tube ?

Nœud au tube. © Benjamin Le Provost

Le noeud au tube est un noeud coulissant qui, une fois serré, ne bougera plus et résistera aux combats les plus violents. Voyons comment le réaliser étape par étape.

Le "nœud au tube" tire son nom du tube qui est utilisé pour sa réalisation. Le point fondamental afin d'assurer la résistance maximale est d'éviter le chevauchement des spires lors du serrage de celui-ci.

Très présent dans le milieu de la pêche exotique, il sert essentiellement à relier hameçon, émerillon et agrafe à un bas de ligne.

Pour ma part je l'utilise pour la pêche du thon rouge en Manche, afin de relier l'émerillon rolling à mon bas de ligne en shock leader de diamètre 150 ou 170 centièmes.

Voyons, étape par étape comment le réaliser .

Le matériel :

Le matériel nécessaire est extrêmement réduit puisqu'il vous faudra juste un tube rigide qui peut être un bâtonnet de sucette, un tube de Coton-Tige ou une paille rigide d'une longueur de 3 à 5 cm.

Pour cet exemple, j'ai opté pour un tube de Coton-Tige.

Le noeud étape par étape :

Faites passer votre fluorocarbone dans l'œillet de l'émerillon et laissez une marge d'environ 20 cm.

Saisissez le tube ainsi que les 2 brins de fluorocarbone par la partie opposée à l'émerillon.

Tout en maintenant l'ensemble, faites 7 à 8 tours sur l'ensemble tube/bas de ligne. Prenez garde de ne pas lâcher le tube.

Toujours en tenant fermement le tout entre votre pouce et votre index afin que les spires ne se défassent pas, insérez l'extrémité du brin du fluorocarbone avec lequel vous faisiez les spires dans le tube.

Rapprochez les spires en les faisant glisser vers le bas du tube.

Tirez le tube pour y faire sortir le brin.

Faites coulisser les spires vers l'émerillon, serrez le noeud et coupez l'excédent de fluorocarbone.

Il est possible de protéger ce nœud par l'intermédiaire d'une petite gaine souple placée dans l'œillet de l'hameçon. Cela peut être recommandé pour les pêches fortes par exemple.

Voici comment procéder :

Il vous suffit de faire passer une petite gaine dans l'œillet et de réaliser votre nœud de la même façon que précédemment.

Une fois bien serré, le nœud est protégé de l'armature de l'hameçon

Cette méthode est la plus répandue, mais à titre personnel ce n'est pas celle que j'utilise couramment. Dans un second article, je vous expliquerai comment je réalise ce nœud, sans tube.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Nœud au tube

Comment réaliser un noeud au tube, sans tube ?